Acquisition de milieux naturels: les Granbyens favorables à une participation de la Ville

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Acquisition de milieux naturels: les Granbyens favorables à une participation de la Ville
Selon le sondage mené par les Ami.e.s du boisé Quévillon, qui a été rendu public cet avant-midi, le recours aux surplus budgétaires (67, 3%) et l'utilisation des taxes foncières (52, 7%) sont les options les plus privilégiées par les citoyens pour acquérir des milieux naturels. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ENVIRONNEMENT. La protection des milieux naturels en zone urbaine interpelle les Granbyens. Pas moins de 885 personnes, dont 774 résidents de Granby ont émis leur opinion lors du sondage mené cet été par les Ami.e.s du boisé Quévillon. L’achat de secteurs boisés névralgiques financé par la Ville (95,7 %) et le lancement d’une campagne de sociofinancement pour les acquérir (74,6 %) sont les principaux éléments qui ressortent de cette enquête.

Réalisé entre le 15 juillet et le 31 août dernier, le coup de sonde effectué par les Ami.e.s du boisé -Quévillon portait sur l’opinion de la population face à la sauvegarde des milieux naturels en zone urbaine. À travers une série de questions, le public a été invité à se manifester: «Dans quelle mesure les milieux naturels sont-ils importants pour vous ?», «Combien de visites par mois -effectuez-vous dans un milieu naturel ?», «Seriez-vous prêt à contribuer à une campagne de sociofinancement pour aider la Ville de Granby à acquérir des milieux naturels dans son périmètre urbain ? »

À la lumière des chiffres, on constate que la préservation des boisés urbains semble être un enjeu prioritaire pour la population en général. Outre l’implication financière de la Ville et la campagne de sociofinancement, les personnes sondées ont également été invitées à s’exprimer sur le moyen de financer ces acquisitions. Selon le sondage, le recours aux surplus budgétaires (67, 3%) et l’utilisation des taxes foncières (52, 7%) sont les options les plus privilégiées par les citoyens.

«On a été assez ambitieux au début du sondage (NDLR : objectif de 1500 répondants), mais on est assez content du résultat obtenu. Au total, c’est 885 personnes qui ont répondu à notre sondage sachant qu’à l’habitude dans les sondages du genre, c’est plus 400 à 600 personnes qui y participent», a commenté Madeleine Gauthier, membre des Ami.e.s du boisé -Quévillon.

«Qu’il y ait autant de personnes qui disent que la préservation des milieux naturels est importante et qui sont prêtes à investir, c’est signe qu’il y a un changement qui se passe. Ce sondage, ce que ça révèle, c’est qu’on ne veut pas que nos politiciens soient à la remorque de l’opinion des gens, mais plutôt à l’avant de ceux-ci », a indiqué Clément Roy, membre des Ami.e.s du boisé Quévillon.

Parmi les questions soumises aux répondants, le taux de réponse sur la participation financière de la Ville pour acheter des milieux naturels dans son périmètre urbain a spécialement retenu l’attention des membres du regroupement citoyen. «C’est 741 Granbyens qui ont répondu oui (à cette question) et qui veulent que la Ville fasse les premiers pas pour acquérir des milieux naturels (…). Nous, ce qu’on s’attend, c’est que la Ville écoute ses messages envoyés par les citoyens », a déclaré Mme Gauthier.

Élection municipale: candidats sollicités

Dévoilés au grand jour, les résultats du sondage ne tomberont pas dans l’oubli, promet le groupe citoyen. Alors que les électeurs granbyens s’apprêtent à élire un nouveau conseil et un nouveau maire, les Ami.e.s du boisé Quévillon se promettent de solliciter les différents candidats (mairie et conseillers) afin de connaître leur position.

«Nous, on voulait obtenir des données probantes pour interpeller les candidats et les candidates autant au poste de maire que dans les dix quartiers électoraux. Non seulement on l’espère, mais on l’annonce: on va communiquer avec eux personnellement pour savoir qu’est-ce qu’ils pensent de ces données ? On veut qu’ils se positionnent et qu’ils nous fassent part de leurs engagements clairs», a déclaré Michel -Laliberté, des Ami.e.s du boisé Quévillon.

Tous les résultats du sondage sont disponibles au sauvonsboisequevillon.org.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires