Agression sur St-Jacques: 3 accusations

Agression sur St-Jacques: 3 accusations
Esther Poulin-Beauregard

Esther Poulin-Beauregard, une Granbyenne de 27 ans, a été formellement accusée, mardi, en lien avec l’agression armée qui a fait un blessé grave, vendredi dernier, dans un appartement de la rue St-Jacques à Granby. Elle fait face à trois accusations.

La jeune femme, connue des policiers, a été formellement accusée, en fin de journée mardi, de voies de fait armés, de voies de fait infligeant des lésions corporelles et de voies de fait graves. Esther Poulin-Beauregard, qui est domiciliée à l’endroit où a eu lieu l’agression, a été libérée sur engagements et devra se présenter à nouveau devant le juge en septembre prochain.

Quant à sa victime, un Granbyen de 24 ans, il est toujours hospitalisé au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS). «Son état s’améliore», précise l’agent Marc Farand, porte-parole du Service de police de Granby.

Rappelons que tôt vendredi matin, les policiers ont été appelés à se rendre dans un logement de la rue St-Jacques, à Granby. Entre-temps, la victime s’est rendue d’elle-même au CHG. Grièvement blessé par un objet tranchant, l’homme a été transféré au CHUS. Les policiers ont expertisé la scène durant de longues heures vendredi, forçant la fermeture d’un tronçon de la rue St-Jacques, entre Albert et Laval. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires