Alcool et texto au volant: des messages percutants pour sensibiliser les jeunes

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Alcool et texto au volant: des messages percutants pour sensibiliser les jeunes
Sur cette photo, on aperçoit les lauréates du volet dessins du projet ASSSUME!

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Les campagnes publicitaires «maison» pour éveiller la conscience des jeunes conducteurs face au danger de la vitesse excessive, de la consommation d’alcool et de drogue et des textos au volant. C’est ce qu’on fait près de 300 étudiants de 4e et 5e secondaire de l’école J.-H.-Leclerc en participant au projet ASSUME!

«Il n’y aucune bonne raison de texter au volant», «Alcool, vitesse, texto….ça tue», une séquence vidéo présentant une accidentée de la route étendue sur son lit d’hôpital, des messages percutants transposés sur des dessins pour expliquer les réels dangers sur les routes. Une cinquantaine d’illustrations et une vingtaine de vidéos ont été produites par les neuf groupes d’étudiants du cours d’éthique et culture religieuse et d’éducation financière de 4e et 5e secondaire dans le cadre du projet ASSUME voué à promouvoir la sécurité routière auprès des jeunes. Rappelons qu’à l’école secondaire de la rue Simonds Sud, la prévention en matière de conduite automobile fait partie de la vie étudiante depuis une dizaine d’années.

Grâce à plusieurs partenaires, dont le Service de police de Granby (SPG) et la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), les jeunes créateurs publicitaires de J.-H.-Leclerc ont pu laisser libre cours à leur imagination et ainsi créer des publicités et des slogans-chocs. À l’approche de la fin des classes et de la traditionnelle saison des bals de fin d’année, le SPG avait convié les médias au dévoilement des gagnants de ce projet artistique et académique.

«C’est important de faire de la prévention avant les bals. Il n’y a pas eu d’accidents  dans les cinq, dix dernières années (à la suite des bals à Granby) et on est bien content», a laissé savoir la porte-parole du Service de police de Granby, Caroline Garand.

Après les simulations d’accident de la route, les kiosques d’information, les essais de lunette simulant l’effet de l’alcool, les intervenants de l’école secondaire ont cru bon d’inviter les adolescents à se sensibiliser entre eux. Et à la lumière des résultats, les jeunes ont réussi leur mission en création publicitaire.

Le directeur de l’école secondaire J-H.-Leclerc, Christian Lacourse, a d’ailleurs profité de la rencontre pour vanter le travail accompli par les concepteurs publicitaires en herbe

«J’ai été estomaqué de voir ce qui a été fait. Les gagnants, ce sont vous (les jeunes). Si ça aide à vous conscientiser.»

Les campagnes publicitaires de la SAAQ en lien avec la conduite dangereuse (alcool, vitesse, texto) ont souvent fait parler d’elles par le passé. Les jeunes vidéastes de J.-H.-Leclerc n’ont rien à envier aux grosses agences de publicité. Un message court, un slogan raccrocheur et des images fortes. Tout y était. «Personnellement, j’ai été impressionné. On a tous été surpris par la qualité du travail», a indiqué Marc Fournier, conseiller régional en partenariat de sécurité routière à la SAAQ.

L’art pour prévenir

Adeptes de dessins et de vidéos, les participants au projet ASSUME! ont fait appel à leur grand talent et force est d’admettre que le produit final  interpelle le groupe cible, les 15-24 ans.

«Tu pouvais faire n’importe quoi et ça m’a permis de laisser aller ma créativité et de faire passer un message», a admis Marie qui s’est adonnée au dessin dans ce projet.

Pour Maika, la conception d’une vidéo se voulait le médium à privilégier pour sensibiliser les jeunes. «La vidéo m’a plu davantage. Et dans notre cas, c’est fait par et pour les jeunes (…). Le message va aller plus loin et ça rentre dans notre», a raconté l’adolescente.

Les œuvres primées du projet ASSUME! ne resteront pas pour autant sur les tablettes. D’ici la fin de l’année scolaire, les vidéos gagnantes seront diffusées sur les sites web de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs et du Service de police de Granby. Et à la prochaine rentrée scolaire, des affiches publicitaires conçues à partir des dessins récompensés seront apposées sur les murs de l’ensemble des écoles secondaires de Val-des-Cerfs.

 

Partager cet article