Aldex: le propriétaire ne sait pas s’il va reconstruire

Aldex: le propriétaire ne sait pas s’il va reconstruire
Le propriétaire d'Aldex Chemical

«Je ne sais pas si nous allons rebâtir». Le propriétaire d’Aldex Chemical, Mark Kurtz, a tenu un point de presse, jeudi midi, devant les décombres de son entreprise de la rue Laurent qui s’est envolée en fumée, la veille. C’est un homme affecté et émotif qui s’est adressé aux médias.

«Je suis désolé d’être ici dans ces circonstances», a-t-il dit d’emblée. Il a qualifié les événements de mercredi de «tragédie». Il n’a cependant pas pu élaborer sur ce qui a pu se produire. «Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé. Ce n’est pas encore clair. Ils sont encore en train d’investiguer», indique Mark Kurtz, propriétaire de cette entreprise depuis 38 ans.

Au moment de s’adresser à la presse, M. Kurtz ne savait pas si l’entreprise allait renaître de ses cendres et n’avait pas de plan pour relocaliser sa vingtaine d’employés. «Je ne sais pas. Je n’ai pas d’agenda. Nous allons voir si nous reconstruirons. Je n’ai pas encore de réponse à cette question», a-t-il souligné en précisant qu’Aldex exportait 99% de sa production aux États-Unis.

L’émotion a failli emporter l’homme d’affaires lorsqu’il a parlé de ses employés. «Je ne souris pas parce que j’ai engagé quelques-uns d’entre eux quand ils avaient 16 ans. C’était il y a 38 ans. C’est vraiment triste, a confié l’homme qui s’est dit encore sous le choc. Je ne sais pas quoi dire. Je vais faire tout ce que je peux pour les aider, mais je ne sais pas de quelle façon. Nous sommes presqu’une famille.»

Mark Kurtz a assuré qu’il ne quitterait pas Granby avant que le périmètre ne soit sécurisé. «Je ne sais pas combien de temps ça peut prendre. On va faire ce qu’on peut dès maintenant.»

Il n’a pas voulu commenter la valeur des pertes qu’il a subies.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires