Artopex continue de moderniser ses opérations manufacturières

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Artopex continue de moderniser ses opérations manufacturières
Le président d'Artopex, Daniel Pelletier. (Photo : Gracieuseté-Artopex)

ÉCONOMIE. Le manufacturier granbyen de mobiliers de bureau, Artopex, poursuit la mise à niveau de ses opérations à son usine Pro-Meubles de la rue Vadnais. Une modernisation qui se réalisera avec l’aide de Développement économique Canada (DEC) qui vient de lui consentir une aide financière de plus de 2 M$. 

Les 2 075 000 $ versés par DEC permettront à Artopex de doubler sa productivité sans augmenter sa consommation d’energie en faisant l’acquisition de chaînes de production automatisées et d’un véhicule à guidage automatique. Une vingtaine d’emplois seront créés au terme de cette transformation.

« La collaboration du gouvernement du Canada est primordiale dans les efforts de croissance d’une entreprise comme Artopex. Grâce à ces investissements, nous pourrons demeurer compétitifs tout en contribuant à notre plan de développement durable et assurer ainsi la pérennité de l’entreprise dans un marché de plus en plus exigeant », a déclaré le président d’Artopex, Daniel Pelletier, par voie de communiqué.

Cette aide financière remboursable octroyée par Ottawa s’inscrit dans le plan de match de l’entreprise qui souhaite optimiser sa compétitivité par l’automatisation et à prendre part à une économie verte.

« Nous continuons à travailler avec les manufacturiers innovants pour leur donner les outils nécessaires à leur croissance. Grâce au soutien de notre gouvernement, des entreprises comme Artopex peuvent miser sur l’innovation pour stimuler l’économie locale et créer de bons emplois dans leur région. Avec cet appui, nous démontrons notre engagement à préparer la relance économique et notre volonté de renforcer notre positionnement à l’international. Nous faisons en sorte que l’industrie manufacturière québécoise joue un rôle majeur dans la reprise économique du Canada », a mentionné, pour sa part, la députée de Brome–Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de DEC, Pascale Saint-Onge.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires