Avez-vous votre nez de clown pour soutenir la Fondation Néz pour vivre?

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Avez-vous votre nez de clown pour soutenir la Fondation Néz pour vivre?
La Fondation Néz pour vivre a été lancée  officiellement à Montréal

La mémoire de Louis-Philippe Janvier sera perpétuée avec le lancement de la Fondation Néz pour vivre. La mission de l’organisation? Récolter des sous pour soutenir les jeunes adultes de 18 à 30 ans atteints d’un cancer. Pour y arriver, la nouvelle fondation met en vente des nez de clown. Un objet symbolique qui représente l’humour et l’espoir.

Bien connu dans le milieu culturel granbyen notamment pour sa participation au spectacle Musicophonie, Louis-Philippe Janvier est décédé en février 2013 après une seconde lutte contre le cancer. Malgré son départ, le frère de Marie-Ève Janvier ne tombera pas dans l’oubli avec cette fondation dédiée aux jeunes adultes touchés par le cancer.

 «La création de la Fondation Néz pour vivre m’apparaît comme le prolongement logique de mon implication auprès des enfants atteints de cancer. Je souhaite combler le vide dans lequel ces jeunes adultes tombent une fois qu’ils ont passé le cap des 18 ans. Un tel fossé ne devrait pas exister entre les patients juvéniles et les patients devenus jeunes adultes. Ils méritent la même qualité de soins et d’encadrement» a déclaré Francine Laplante, instigatrice de ce projet de fondation et amie de Louis-Philippe Janvier.

Grâce aux recettes de la vente des nez de clown, la Fondation espère amasser pas moins de 7,5M $ en cinq ans afin d’appuyer la nouvelle Chaire de recherche Louis-Philippe Janvier.

Les sympathiques nez de clown seront en vente dans plusieurs commerces de la région de Granby, dont à la Mercerie Jules Demers, Bijouterie Normand Déziel, Pharmacie Brunet, Pharmacie Y Boucher et MJ Champoux et chez Chaussures Pop.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires