Bataille dans un bar: 2 jeunes femmes arrêtées

Bataille dans un bar: 2 jeunes femmes arrêtées
Un triangle amoureux pourrait être à l’origine d’une escarmouche qui s’est soldée par l’arrestation de deux jeunes femmes

Un triangle amoureux pourrait être à l’origine d’une escarmouche qui s’est soldée par l’arrestation de deux jeunes femmes, la nuit dernière, au bar le Grimoire, dans le centre-ville de Granby.

Au terme d’une dispute qui a éclaté dans la microbrasserie sise sur la rue Principale à Granby, une jeune femme de 21 ans a quitté les lieux à bord de sa voiture en faisant des sparages et en faisant crisser ses pneus, vers 1h30.

«Elle a été interceptée par les policiers à l’angle des rues Saint-Antoine et Principale», indique l’agent Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. En plus d’être agressive envers les policiers, elle dégageait une odeur d’alcool. La jeune femme a été invitée à passer l’alcootest, épreuve qu’elle a échouée. Son taux d’alcoolémie était supérieur à deux fois la limite permise par la Loi. Lors de la fouille usuelle, une importante quantité de stupéfiants. La résidente de Lawrenceville a été incarcérée avant d’être libérée avec une promesse de comparaître. Elle devra se présenter devant un juge le 13 juin prochain et devrait être accusée de conduite avec les facultés affaiblies et de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic. «Elle doit aussi respecter la condition de ne pas se présenter au Grimoire», indique le policier Rousseau.

«Au moment que cette jeune femme était interceptée par les policiers, d’autres patrouilleurs intervenaient au Grimoire», explique l’agent Rousseau. Une jeune femme de 18 ans de Shefford, possiblement impliquée dans l’altercation initiale, a été arrêtée parce qu’elle était ivre dans un endroit public. Elle a également été mise en détention au poste de police de la rue Simonds et a été relâchée après avoir dégrisé. Un constat de 76$ lui a été remis en vertu d’un règlement municipal. Les deux jeunes femmes ont subi des blessures mineures lors de l’altercation.

Steve Dancause, l’un des propriétaires de la microbrasserie Le Grimoire, contredit l’intervention des policiers. «Ils ne sont jamais entrés à intérieur. Ils sont restés dehors sur le trottoir», indique-t-il. Il confirme toutefois la tenue d’une bagarre entre les deux jeunes filles. «Les doormans sont intervenus et leur ont demandé de sortir. La police n’est pas entrée, je ne l’ai même pas appelée», enchaîne M. Dancause, qui était sur place la nuit dernière.

«Les circonstances entourant la bataille sont toujours sous enquête, mais un triangle amoureux pourrait être à l’origine», poursuit Guy Rousseau. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires