Bornes de remplissage automatisées: un vent favorable pour Llenar

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Bornes de remplissage automatisées: un vent favorable pour Llenar
Les stations distributrices Écoborne du magasin Avril, Place de la Cité, à Québec. (Photo : (Photo: gracieuseté))

ENVIRONNEMENT. Soucieux de réduire la pression des plastiques à usage unique sur l’environnement, le groupe Llenar se positionne pour jouer un rôle central dans la lutte aux changements climatiques avec le recours à des bornes de remplissage automatisées.

Ces stations distributrices pour produits liquides, mieux connues sous l’appellation Écoborne, sont déjà présentes dans 38 pharmacies (PJC, Uniprix), marchés d’alimentation (IGA, Metro, Provigo, Avril) et magasins à escompte (Dollarama) de l’Estrie, de la Montérégie, de Montréal, de Laval, de Québec et de Gatineau.

« On les retrouve notamment au supermarché Plouffe de Bromont et dans trois établissements de Granby: la pharmacie Jean Coutu de la rue Denison, le magasin Avril de la rue Évangéline et le supermarché St-Pierre & Fils », confirme Simon Turcotte, coactionnaire et responsable des finances et de la commercialisation chez Llenar (1).

L’entreprise, fondée en mai 2019 et établie à Ange-Gardien depuis deux ans et demi, lorgne également d’autres points de distribution comme les centres hospitaliers et les établissements scolaires.

On dénombre actuellement 126 bornes de remplissage à l’échelle du Québec, mais ce nombre pourrait augmenter de façon exponentielle au cours des prochaines années si les projets d’expansion de Llenar se concrétisent.

« Nous sommes présentement en discussion avec des bannières pancanadiennes. On prévoit une implantation à Toronto et dans l’Ouest canadien d’ici 24 mois. On pense également à se positionner sur la côte est américaine d’ici 36 mois », signale M. Turcotte.

Gamme de produits

Les stations de remplissage Écoborne permettent la distribution de différents types de produits utilisés pour la lessive, la vaisselle, l’entretien ménager, le nettoyage des animaux et les soins corporels.

« À l’heure actuelle, on distribue les produits de deux fournisseurs attitrés – ceux de Biovert (une entreprise de Terrebonne) et ceux de Bionature (une entreprise de Boucherville), mais on envisage la possibilité de distribuer des produits liquides d’autres marques, qu’ils soient bios ou non bios. Des breuvages, de l’huile alimentaire et des produits sanitaires par exemple, voire même de l’huile à moteur », précise le porte-parole de Llenar.

Le mode de fonctionnement est relativement simple. Le consommateur se procure une première bouteille spécialement conçue pour ce type de distributrice. Ce contenant peut ensuite être rempli à volonté au gré des besoins.

« L’utilisation de l’Écoborne contribue non seulement à éliminer l’utilisation des contenants à usage unique, mais permet également de réaliser des économies de l’ordre de 15 % à 20 % lors du remplissage. C’est bon pour l’environnement et pour notre portefeuilles », ajoute M. Turcotte.

Ce dernier prend soin de rappeler que seulement 9 % des 350 000 000 millions de tonnes de rebuts de plastique générés chaque année à l’échelle planétaire sont actuellement recyclés. À ses yeux, la réutilisation des contenants devient de plus en plus une solution incontournable pour aider à réduire l’impact des plastiques sur les écosystèmes.

« Par ses partenariats et le déploiement de ses stations de remplissage Écoborne, notre entreprise souhaite éviter l’enfouissement de 100 millions de contenants d’ici 2030. Le succès de cette opération passe impérativement par un prise de conscience des consommateurs », mentionne M.Turcotte.

 

(1)  Llenar: un mot espagnol qui signifie remplir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires