Journée de commémoration: pluie d’hommages pour les travailleurs et les victimes de la COVID-19

Par Godlove Kamwa
Journée de commémoration: pluie d’hommages pour les travailleurs et les victimes de la COVID-19
(Photo : Gracieuseté)

PANDÉMIE. Les discours se succèdent à la Chambre des communes une année après que l’Organisation mondiale de la santé a officiellement déclaré que la COVID-19 était une pandémie. Plus de 22 000 familles canadiennes ont perdu un proche et de nombreuses personnes ont perdu leur emploi selon le premier ministre, Justin Trudeau.

Le premier ministre a utilisé plusieurs figures pour rendre un vibrant hommage à ceux qui ont perdu la vie pendant les 12 derniers mois des suites de la Covid-19.

«Le 11 mars 2020 marquera toujours un avant et un après. Pour les familles et pour les proches, chaque décès a aussi un avant et un après», a-t-il imagé avant d’emprunter l’histoire pour saluer la mémoire des disparus:

«Depuis les grandes guerres du XXe siècle, il y a une phrase qu’on évoque souvent. C’est une phrase qu’on peut ramener pour ceux qu’on a perdus cette année au cours de la pandémie : nous nous souviendrons d’eux.»

Justin Trudeau avait précédemment réitéré dans un communiqué l’engagement du gouvernement canadien à mener un effort pancanadien pour vaincre ce virus, égrenant le chapelet de quelques mesures prises en rapport avec la réponse d’Ottawa à la pandémie de COVID-19.

«Nous profitons également de cette occasion pour remercier nos travailleurs de première ligne qui travaillent sans relâche chaque jour pour nous garder en santé et en sécurité. Nous devons une fière chandelle à ces héros de tous les jours, et nous continuerons de leur offrir le soutien dont ils ont besoin», a-t-il promis.

Réaction de l’opposition

Au-delà des messages usuels, le chef de l’opposition officielle, Erin O’Toole, n’a pas manqué de relever quelques couacs dans la campagne de vaccination contre la Covid-19, en comparaison avec le voisin américain en avance. Le Bloc Québécois et le NPD se sont davantage étendus sur les travailleurs de première ligne à qui ils ont rendu un vibrant hommage.

«Cette journée est aussi une occasion d’offrir notre reconnaissance envers toutes ces personnes : ambulanciers, personnel soignant, commis de livraison, policiers, personnel d’épicerie et autres, qui ont assuré les services essentiels à la population durant la pandémie, au risque de leur propre santé. Nous leur devons beaucoup; merci !», a exprimé le député bloquiste Yves Perron.

Les élus de la Chambre des communes observeront une minute de silence pour honorer la mémoire des disparus avant la période des questions orales dans l’après-midi. Le 11 mars a été désigné Journée nationale de commémoration à cet effet.

Le premier ministre a précédemment mentionné une note d’espoir dans un communiqué, estimant que «la plus grande campagne de vaccination de l’histoire de notre pays est bien avancée, et nous sommes en bonne voie pour offrir d’ici septembre un vaccin à tous les Canadiens qui souhaitent se faire vacciner.» Près de 850 000 Canadiens se sont rétablis de la maladie depuis la déclaration du premier cas au Canada en janvier 2020. À ce jour, plus de 2,6 millions de personnes dans le monde sont mortes de la COVID-19.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires