Début prochain de la construction de la maison des aînés de Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Début prochain de la construction de la maison des aînés de Granby
Plusieurs dignitaires se sont prêtés au jeu de la pelletée de terre officielle marquant ainsi le début des travaux de construction de la maison des aînés de Granby. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

HÉBERGEMENT. Depuis le temps qu’on l’attendait, c’est dans les prochaines semaines que s’amorcera la construction de la maison des aînés de Granby sur le terrain avoisinant le Centre Providence. Un futur établissement de 48 unités de plus de 36 M$ qui devrait accueillir ses premiers résidents à l’automne 2023, selon le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Annoncée conjointement par les ministres Marguerite Blais et François Bonnardel une première fois en mars 2020, retardée en raison de l’annulation du premier appel d’offres (soumissions trop onéreuses) puis approuvée ce mois-ci avec l’attribution du contrat, la maison des aînés de Granby devient finalement réalité. Vers la mi-juin, le début des travaux devrait prendre leur envol, ont laissé entendre les autorités du CIUSSS de l’Estrie, lundi matin, à l’occasion de la pelletée de terre symbolique.

«Autant, j’étais immensément fier d’annoncer de nouvelles écoles voilà quelques semaines, autant aujourd’hui, c’est un message important qu’on envoie aux personnes âgées.» «Je suis assis à côté de Marguerite (Blais) au conseil des ministres depuis quatre ans et je suis très heureux pour elle parce qu’elle va laisser un legs important avec ces 46 maisons des aînés partout sur le territoire québécois et ces 3500 places (…). On veut que ces personnes aient le sentiment d’être à la maison et qu’ils aient un environnement qui soit digne de leur vie. Pour moi, c’est une annonce extrêmement importante et je suis très fier qu’on puisse faire cette annonce au nom des personnes âgées», a déclaré le député de Granby et ministre des Transports, François Bonnardel.

Contrairement au nouveau CHSLD Leclerc, les futurs résidents qui logeront sous le toit de la nouvelle ressource de 48 places (24 aînés et 24 adultes répartis dans 12 chambres) profiteront d’un milieu de vie beaucoup plus convinvial, voire moins institutionnel. 

Construction Guy Sébas inc., de Sherbrooke, réalisera le chantier pour 36 387 000 $. Selon les échéanciers de la Société québécoise des infrastructures, qui régit le projet, l’entrepreneur bénéficie d’un délai de 64 semaines pour livrer le bâtiment. 

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires