Décès suspect au CHSLD Villa Bonheur

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude

Les circonstances entourant le décès d’une septuagénaire survenu en avril dernier au CHSLD Villa Bonheur, de Granby, font l’objet d’une enquête du Bureau du coroner du Québec, a appris GranbyExpress.com.

Les faits enquêtés remonteraient au 19 avril dernier. Une résidente du centre d’hébergement de la rue Court – dont nous avons volontairement préféré taire l’identité – se serait vraisemblablement étouffée avec sa nourriture.

Selon nos informations, la dame pourrait avoir été victime d’une erreur d’un travailleur de la santé. Atteinte de sclérose en plaques, la victime de 72 ans devait se nourrir d’aliments en purée en raison de problèmes de déglutition. Lors des événements, la septuagénaire aurait plutôt ingurgité de la nourriture solide ce qui aurait causé l’étouffement fatal.

Informé du décès, le Bureau du coroner a confié le mandat au Dre Krystyna Pecko de faire la lumière dans cette affaire. «Il est question d’aspiration d’aliments, mais ça demeure à confirmer», a indiqué brièvement, la responsable des communications et des médias au Bureau du coroner, Genevière Guilbault.

À l’issue de l’investigation, la coroner Pecko pourra émettre ses recommandations.

Interrogée par GranbyExpress.com, la conseillère en milieu de vie au CHSLD Villa Bonheur, Monique Larouche, n’a pas voulu commenter le dossier. Cette dernière nous a référé à la direction du Centre de santé et des services de la Haute-Yamaska (CSSSHY). À son tour, l’organisation s’est faite avare de commentaires

«Nous attendons les conclusions du rapport du coroner avant de commenter», s’est contenté de dire la conseillère en communication au CSSSHY, Priscilla Gélinas.

Pas une erreur humaine, selon la famille

Du côté de la famille de la défunte, on doute qu’une erreur humaine soit à l’origine du décès. Le fils de la victime est plutôt d’avis que le piètre état de santé de sa mère serait l’unique responsable de sa mort.

«Elle faisait de la sclérose en plaques depuis 40 ans. C’est la maladie la cause de son décès. Elle s’étouffait avec de l’eau», a confié le proche. «Pour elle, c’est une petite délivrance. J’aurais aimé rencontrer la préposée, qui l’a fait manger ce soir-là, pour lui dire fais-toi s’en pas avec ça», a ajouté ce dernier.

Au dire de notre interlocuteur, sa mère a toujours été bien traitée par le personnel du CHSLD Villa Bonheur.

Tout comme les instances du CSSSHY, la famille attend maintenant les conclusions de la coroner.

Nombre de décès accidentels par ingestion d’aliments provocant une obstruction des voies respiratoires au Québec entre 2005 et 2009

      Année        Nombre

      2005          22

      2006          31

      2007          36

      2008          30

      2009          32

     Total:         151

Source: Bureau du coroner en chef, juin 2012.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires