Déversements d’eaux usées: la situation s’améliore à Granby 

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Déversements d’eaux usées: la situation s’améliore à Granby 
(Photo : iStock)

ENVIRONNEMENT. L’an dernier, 163 débordements d’eaux usées ont été enregistrés à Granby, selon les conclusions du dernier palmarès de la Fondation Rivières dévoilées aujourd’hui. Une nette amélioration pour la ville de 70 000 habitants par rapport aux 362 déversages recensés en 2020.

Sur les 700 municipalités québéçoises analysées par la Fondation Rivières en 2021, Granby améliore son sort passant de la 111e à la 79e place au chapitre du nombre de déversements et de l’intensité des déversages. Un classement pour la Ville qui s’explique en partie par un printemps et un été épargnés par les précipitations pluvieuses. 

«Il faut se réjouir des résultats du palmarès 2021, mais le portrait sera probablement moins reluisant en 2022, alors qu’on a connu plusieurs épisodes de précipitations intenses au printemps et à l’été », a indiqué le directeur général de la Fondation Rivières, André Bélanger.

Au cours de son étude, la Fondation a par ailleurs invité les 35 localités les plus peuplées par région administrative et qui figurent en tête de palmarès à commenter leur performance. «Des plans d’action sont en cours d’élaboration. De plus, la Ville a identifié les ouvrages et les secteurs les plus problématiques afin de mettre en place les programmes correcteurs appropriés dans les prochaines années», a fait savoir la Ville de Granby.

Outre Granby, les villes d’Alma, Baie-Comeau, Blainville, Lévis, Longueuil, Montréal et Québec ont également fourni des explications à la Fondation.

À l’échelle du Québec, 36 391 déversements d’eaux usées ont été comptabilisés en 2021 contre 52 794 l’année précédente. Une diminution de 30 %.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires