Écoles ouvertes vendredi: la CSVDC explique sa décision

Écoles ouvertes vendredi: la CSVDC explique sa décision
(Photo : GranbyExpress-archives)

Critiquée sur les réseaux sociaux pour avoir maintenu les écoles ouvertes, vendredi dernier, alors qu’une quinzaine de centimètres de neige s’est abattue sur la région, la commission scolaire du Val-des-Cerfs (CSVDC) a expliqué sa décision, lundi matin.

Le choix de fermer les écoles ou de maintenir le service s’effectue au terme d’un processus d’environ 90 minutes qui débute dès 4h30 le matin. «On regarde les conditions et les prévisions, ce qui est prévu dans l’avant-midi et la journée pour prévoir l’aller, mais aussi le retour», explique Guy Tardif, directeur du Service des technologies de l’information et de l’organisation scolaire à la CSVDC.

Vers 5h00, la commission scolaire communique avec les compagnies de transport scolaire pour prendre le pouls. La CSVDC appelle ensuite sa voisine, la commission scolaire Eastern Township. «Eastern Township, elle, en appelle une autre. Ça devient un réseau. On se consulte pour voir l’état des routes dans chacune des régions», poursuit M. Tardif. Peu avant, 6h00, les personnes responsables du transport communiquent avec la direction générale. «On doit prendre la décision avant 6h10 parce que les premiers autobus quittent à cette heure. Ce qu’on veut éviter à tout prix, c’est de fermer les écoles à 11h00 dans l’avant-midi», indique-t-il.

Vendredi, ce processus a été suivi. «Vers 4h-5h, les prévisions météo annonçaient cinq centimètres de neige dans l’avant-midi et la neige devait se terminer vers l’heure du dîner. Vers 5h-6h, il ne tombait pratiquement rien à l’extérieur. Ça avait de l’allure. Ça s’est intensifié vers 7h00-7h30. Par chance, ça a commencé à diminuer vers 14h00, à temps pour le retour à la maison», conclut M. Tardif.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires