Exercice financier 2021-2022: Val-des-Cerfs affiche un excédent de 19,9 M$

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Exercice financier 2021-2022: Val-des-Cerfs affiche un excédent de 19,9 M$
À la lueur des résultats de l’exercice 2021-2022, Val-des-Cerfs se dit en bonne situation financière. (Photo : Granby Express - Éric Patenaude)

ÉDUCATION. Le Centre de services scolaire (CSS) du Val-des-Cerfs a terminé son exercice financier 2021-2022 avec un excédent de 19,9 M$.

Les dons des terrains pour les deux nouvelles écoles de Granby et celle de Cowansville, qui constituent des actifs, représentent une part significative de cet excédent. Ces dons ont pour effet de gonfler les actifs de 4,6 M$, mais il ne s’agit pas d’une somme pouvant être utilisée.

Val-des-Cerfs a également touché des subventions pour les ajustements salariaux du personnel syndiqué relatifs aux années antérieures. Les sommes reçues permettent de consolider le déficit de 6,4 M$ de l’exercice précédent.

«L’excédent de l’exercice actuel semble grand. Toutefois, ce ne sont pas des économies planifiées pour l’année en cours ni des services non offerts aux élèves. Concrètement, l’excédent généré est de 211 602 $ et est lié au budget de fonctionnement courant de Val-des-Cerfs», indique Nathalie Paré, directrice du Service des ressources financières au CSS du Val-des-Cerfs.

Revenus et dépenses

Val-des-Cerfs a bénéficié de revenus de 257 M$ au cours de l’exercice 2021-2022. Il s’agit d’une augmentation de 14,54 % par rapport à l’année précédente.

«Cette variation des revenus s’explique en grande partie par l’augmentation de 23,8 M$ liée à la subvention de fonctionnement du ministère de l’Éducation (MEQ), à la hausse des ventes de biens et services de 2,9 M$ ainsi qu’à l’augmentation des revenus divers de 4,8 M$», signale Mme Paré.

Le total des dépenses pour la même période s’élève à 237 M$ alors que les charges ont augmenté de 2,71 % par rapport à l’année précédente. Val-des-Cerfs explique cette variation par une augmentation de 9,9 M$ liés aux activités d’enseignement et de formation, à la hausse des activités de soutien à l’enseignement et à la formation de 6,3M$ et à la diminution des charges liées aux activités connexes de 14,2 M$.

Le directeur général du CSS du Val-des-Cerfs, Eric Racine, a profité de la séance publique du 23 novembre dernier pour rendre publics les états financiers pour l’exercice se terminant le 30 juin 2022 et le rapport de l’auditeur indépendant. Les membres du conseil d’administration en ont pris acte et les ont adoptés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires