Fraude déjouée chez Sears de Granby

Fraude déjouée chez Sears de Granby
La vigilance du Service de sécurité du magasin Sears de Granby a permis aux policiers de Granby de procéder à l’arrestation de trois fraudeurs

La vigilance du Service de sécurité du magasin Sears de Granby a permis aux policiers de Granby de procéder à l’arrestation de trois fraudeurs, tard vendredi soir, à Montréal.

Un homme a effectué d’importants achats via téléphone, vendredi, vers 19h00, au magasin Sears de Granby. «Le monsieur a effectué une commande téléphonique de plus de 5 000$ de marchandises diverses, surtout de l’équipement électronique. Il a indiqué qu’il allait envoyer un transporteur pour que ce soit livré dans la région de Montréal», explique l’agent Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

Croyant avoir affaire à des imposteurs, les employés affectés à la sécurité du Sears ont aussitôt communiqué avec le Service de police.

Les policiers ont alors déployé des effectifs. «On a procédé à l’arrestation de trois suspects dans un appartement à Montréal, tard vendredi soir», poursuit l’agent Rousseau.

Les enquêteurs granbyens ont fait la route jusqu’à la métropole pour interroger les suspects dans les locaux du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Deux hommes de 28 et 56 ans, qui n’étaient pas connus des policiers, ont été libérés avec une promesse de comparaître le 24 avril 2014. Ils devraient être accusés de fraude et de recel.

L’autre complice, André Mauger, 36 ans, de Montréal, a comparu devant un juge. Il demeure détenu jusqu’au 30 janvier. Des accusations de fraude, de recel et de supposition de personne ont été déposées contre lui.

Le préventionniste Guy Rousseau rappelle aux gens d’être vigilants devant une commande qui pourrait être «trop belle pour être vraie». «Il faut aussi être vigilant surtout lorsque la personne n’a pas vu ce qu’elle commandait. Il faut être en mesure d’identifier la personne», poursuit-il.

L’enquête policière suit son cours et les policiers lancent un appel à la population. Tout commerçant qui pourrait avoir été victime de pareille fraude est invité à communiquer avec l’enquêteur Evan Picard au (450) 776-8333, poste 3619.  

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires