Gestion de l’offre: les producteurs agricoles recevront 1,7 milliard d’Ottawa

Vincent Cliche
vcliche@leprogres.net

Gestion de l’offre: les producteurs agricoles recevront 1,7 milliard d’Ottawa
(Photo : (Photo Icimédias - Archives))

GESTION DE L’OFFRE. Le gouvernement du Canada indemnisera les producteurs et les transformateurs de lait, de volaille et d’œufs du pays, des secteurs sous gestion de l’offre, à hauteur de 1,7 milliard de dollars. 

 La ministre de l’Agriculture et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, en a fait l’annonce lundi matin (14 novembre), lors de son passage sur une ferme laitière d’Ascot Corner. Elle a tenu à préciser que ce financement fédéral aidera les producteurs à améliorer leurs exploitations pour qu’elles soient encore plus concurrentielles et durables. Cela est devenu nécessaire en raison des répercussions de l’Accord Canada – États-Unis – Mexique (ACEUM).

 

Notons que les producteurs laitiers connaissent déjà le montant qu’ils recevront l’an prochain en guise de 4e et dernier versement relatif à l’Accord économique commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne et à l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP). Le gouvernement prévoit cependant accorder une enveloppe supplémentaire pouvant atteindre 1,2 milliard de dollars sur six ans sous le Programme de paiements directs pour les producteurs laitiers, pour tenir compte des impacts de l’ACEUM.

À titre d’exemple, de 2024 à 2029, le propriétaire d’une ferme de 80 vaches laitières pourrait recevoir une indemnisation sous forme de paiement direct de l’ordre de 106 000 $, en six versements annuels dégressifs. Ces fonds donnent aux producteurs la flexibilité d’investir selon leurs besoins, souligne la ministre.

 

  « Promesse faite, promesse tenue. Nous nous étions engagés à compenser de façon pleine et équitable les pertes de marchés subies par les producteurs et les transformateurs de lait, de volaille et d’œufs et voilà qui est fait. Je tiens à réitérer l’engagement de notre gouvernement à ne plus céder aucune part de marché sous gestion de l’offre dans les prochaines négociations commerciales », note Marie-Claude Bibeau.

 

Pour les producteurs de volaille et d’œufs, le gouvernement prévoit verser une somme supplémentaire de 112 millions de dollars sous le Programme d’investissement à la ferme pour la volaille et les œufs. Un nouveau programme pour soutenir l’innovation et l’investissement dans des projets d’envergure visant à valoriser les surplus solides non gras, un sous-produit de la transformation laitière, sera également créé. On lui consacrera jusqu’à 300 millions de dollars.

Finalement, quelque 105 millions de dollars seront dédiés au Fonds d’investissement dans la transformation des produits sous gestion de l’offre pour soutenir les investissements dans les installations de transformation de produits laitiers, de volaille et d’œufs, qui améliorent la productivité ou l’efficacité grâce à l’acquisition de nouveaux équipements et de technologies automatisées. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires