Granby veut regarnir sa banque d’images avec un livre

Par Ugo Giguere
Granby veut regarnir sa banque d’images avec un livre

PHOTOGRAPHIE. Dans le but de rafraîchir la banque d’images de son service de communication, la Ville de Granby s’associe au photographe Michel St-Jean pour la réalisation d’un livre promotionnel.

Après vérification auprès du maire Pascal Bonin, l’objet final pourrait plutôt prendre l’allure d’un magazine photo de prestige plutôt que d’un livre. De plus, il est fort possible que le tirage prévu de 3 000 exemplaires soit revu à la baisse ce qui ferait aussi diminuer la facture.

Selon M. Bonin, l’initiative est venue du photographe Michel St-Jean qui aurait soumis un projet d’ouvrage photographique sur Granby. «On a de plus en plus de plateformes de communication et on utilise toujours les mêmes photos. On cherchait à regarnir notre banque d’images et ça représente une belle opportunité», explique le maire.

Les documents explicatifs remis aux médias avec la résolution du conseil précisent que la facture inclut 10 000$ pour les services du photographe sur une période d’un an. Celui-ci doit produire un minimum de 800 photos, avec retouches, prises durant les quatre saisons. La balance de 11 500$ représente le coût d’impression de 3 000 exemplaires.

Objet d’art

Pour Michel St-Jean, il s’agit d’abord et avant tout d’une démarche artistique. «Je veux des photos flyées, il n’y aura pas de photos banales. C’est de plus en plus rare d’avoir l’occasion d’imprimer des photos sur du papier», souligne celui qui veut faire honneur à cet espace précieux.

L’ouvrage vise à «prendre une photo de la place dans une année», résume l’artiste. Il compare son projet aux grands magazines de photo qui défient le temps et demeurent toujours pertinents. «On va essayer de traverser le temps, mais même en photo il y a des modes et il faut faire attention», se méfie-t-il.

Michel St-Jean entend aussi faire appel à son collègue de longue date Alain Dion à titre de special guest dans le projet. Les deux hommes vont tenter de faire voir Granby autrement aux Granbyens et aux visiteurs qui pourront consulter l’ouvrage.

Trop cher?

La nouvelle annoncée sur la page Facebook de GranbyExpress.com a fait réagir lundi soir. Pas moins de 20 commentaires, en grande majorité négatifs, ont été émis, soit pour dénoncer le prix du projet ou remettre en question la pertinence de la publication.

«C’est environ 800 photos professionnelles, retouchées qu’on va recevoir, mais on récupère aussi toutes les autres images que le photographe n’a pas sélectionnées, qui ne sont peut-être pas parfaites, mais qui peuvent très bien être utilisées dans un powerpoint», explique Pascal Bonin.

Michel St-Jean estime que la Ville de Granby peut s’attendre à recevoir entre 1 000 et 1 500 images au terme du contrat.

«Avec tout ce qu’on va avoir comme matériel, les gens qui s’opposent à ça n’ont aucune idée de la valeur de ce travail-là!», a répliqué le maire Bonin une fois mis au fait des commentaires.

La publication servirait ensuite d’outil promotionnel pour attirer de nouveaux résidents ou des investisseurs à Granby.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires