Hashtag Surfe la vague !

Photo de Jimmy Lajoie-Boucher
Par Jimmy Lajoie-Boucher
Hashtag Surfe la vague !
"Toutes les conditions nécessaires au développement des jeunes, n'étaient pas présente dans les dernières années. Cependant, j'ai eu l'occasion de remarquer une résilience. Les étudiants ont répondu à l'appel pour aider la communauté." Affirme le directeur général M. O'Connor lors du lancement du projet "Surfe la vague". (Photo : Jimmy Lajoie-Boucher jlajoieboucher@granbyexpress.com)

COMMUNAUTAIRE. La MRC de La Haute-Yamaska veut encourager les gens à agir avec altruisme, afin de casser la solitude et l’isolement qu’a pu causer la crise sanitaire. Le préfet de la MRC, Paul Sarrazin, se veut optimiste, mais reste tout de même réaliste quant aux retombés que les deux dernières années ont pu engendrées sur la santé psychologique de plusieurs concitoyens.

« La crise sanitaire a et continuera d’avoir des conséquences sur nous. C’est pourquoi nous sommes fiers d’annoncer le défi Surfe la vague. Il suffit, pendant 21 jours, de faire de bonnes actions sans attendre quoique ce soit en retour et de les partager sur les réseaux sociaux en utilisant l’hashtag Surfe la vague », a déclaré M. Sarrazin

Le préfet souligne la nécessité d’agir par altruisme pour apporter une vague de bienveillance. 

La mairesse de Granby, Julie Bourdon, souligne de son côté l’importance des petits gestes quotidiens.

« Nous sommes contents, à la Ville de Granby, de nous impliquer dans cette vague de bienveillance. C’est important de faire de petits gestes comme un texto, un téléphone pour prendre des nouvelles, ou encore, apporter du café au travail, ça peut faire toute la différence. »

Les étudiants 

Du côté du Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs, le directeur général, Éric Racine,  souligne aussi l’épreuve que ces deux dernières années ont dû être pour les étudiants, habitués d’évoluer en groupe. 

Du côté du Cégep, le directeur général, Yvan O’Connor, souligne l’aspect crucial qu’est cette période de la vie pour les jeunes du collégial.

« Toutes les conditions nécessaires au développement des jeunes n’étaient pas présente dans les dernières années. Cependant, j’ai eu l’occasion de remarquer une résilience. Les étudiants ont répondu à l’appel pour aider la communauté. »

#surfelavague

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires