iögo: un nouveau yogourt brassé à Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
iögo: un nouveau yogourt brassé à Granby
iögo

Après 15 mois de recherche et un investissement de 70M $, Aliments Ultima propose aux consommateurs sa propre marque de yogourt «iögo». Fabriqué à l’usine de Granby, le nouveau produit 100% québécois fait son entrée sur les tablettes des supermarchés à compter de cette semaine.

Malgré la signature d’une nouvelle entente de six ans avec la multinationale General Mills pour la production de la marque Yoplait, Aliments Ultima se lance à son tour dans le marché du yogourt avec iögo.

Le fruit des recherches des derniers mois permet donc au transformateur canadien d’offrir des produits iögo sans gélatine, sans colorant ni arôme artificiels en plus de 40 saveurs. Du yogourt traditionnel au yogourt en tube, la nouvelle étiquette d’Aliments Ultima présente un éventail complet de produits laitiers.

«Grâce à des investissements majeurs, au savoir-faire, à l’expertise et au travail assidu de nos employés, Aliments Ultima a réussi à développer une gamme de yogourts novateurs. Nos nouveaux yogourts sauront répondre à tous les goûts et plaire à tous les palais. iögo est destiné à connaître un grand succès», déclare le président et chef de la direction d’Aliments Ultima, Gerry Doutre.

Pour brasser iögo, l’entreprise, détenue par les coopératives Agrifoods et Agropour,  a investi 10M $ à ses installations de la rue Principale, à Granby. Cette injection de capitaux visait à augmenter la capacité de production (de 115 millions à 130 millions de kilos) de l’usine granbyenne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires