Julie Bourdon siégera sur le conseil d’administration de l’UMQ

Photo de Rédaction Granby
Par Rédaction Granby
Julie Bourdon siégera sur le conseil d’administration de l’UMQ
Julie Bourdon, mairesse de Granby. (Photo : GranbyExpress-archives)

MUNICIPAL. La mairesse de Granby, Julie Bourdon, siégera sur le conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) pour un mandat de deux ans. Pour la première fois depuis sa création en 1919, l’organisation a atteint la parité entre les femmes et les hommes au sein de son conseil.

Julie Bourdon sera donc l’une des 25 représentantes municipales à se retrouver au conseil d’administration de l’UMQ composé de 50 élu(e)s à compter du 1er avril 2022. 

«Je suis très fière de constater que les mairesses et les conseillères prennent enfin leur place au sein de leur Union, permettant ainsi la concrétisation de l’une des mesures-clés de notre politique d’égalité, adoptée à l’initiative de la Commission Femmes et gouvernance. Au cours des prochains mois, les membres de la Commission et moi-même poursuivront activement le déploiement de notre plan d’action 2022-2023 pour soutenir les élues nouvellement arrivées en poste, favoriser la pleine participation des femmes dans les instances municipales et au sein de l’UMQ et accompagner et outiller les membres de l’Union dans leurs actions pour réduire les inégalités entre les femmes et les hommes», a déclaré, par voie de communiqué, l’élue de Granby.

Rappelons que la mairesse est également présidente de la Commission Femmes et gouvernance de l’UMQ.

L’élue de Granby ne sera pas la seule porte-parole de l’Estrie à l’UMQ. Elle pourra compter sur le soutien des mairesses Évelyne Beaudin (Sherbrooke) et de  Sylvie Bureau (Windsor).

«Les nombreux efforts déployés par l’UMQ au cours des dernières années pour encourager davantage d’élues à s’engager au sein de sa gouvernance ont porté leurs fruits! Ce faisant, l’Union montre l’exemple et fait en sorte que sa principale instance décisionnelle est désormais encore plus représentative des membres de l’organisation et de la société québécoise. Je tiens à remercier l’ensemble de mes collègues féminines pour leur implication ainsi que le travail de longue haleine de la Commission Femmes et gouvernance qui a permis cet accomplissement historique dont nous pouvons nous réjouir», a mentionné le président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires