La bloquiste Andréanne Larouche se porte à la défense des aînés

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
La bloquiste Andréanne Larouche se porte à la défense des aînés
La député sortante et candidate du Bloc québécois dans Shefford, Andréanne Larouche. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

POLITIQUE. Pour la candidate Andréanne Larouche, il ne fait aucun doute dans son esprit. Les libéraux de Justin Trudeau ont abandonné les aînés de Shefford et d’ailleurs au pays. Touchées par les retombées de la pandémie, les personnes âgées ont été laissées à elles-mêmes dans les derniers mois d’après la députée sortante du Bloc québécois qui entend défendre la cause des doyens au cours de sa campagne.

«Ce sont ces milliers d’aîné.e.s à faible revenu, qui ont le plus souffert durant la pandémie, étant donné que tous les services communautaires auxquels elles et ils ont habituellement recours pour pallier à leur manque de ressources, ont dû diminuer leurs services, ou carrément cesser leurs activités durant plusieurs semaines, à cause des restrictions sanitaires et de la baisse de leurs propres revenus», a manifesté la candidate du Bloc québécois.

D’après des données livrées par la bloquiste en point de presse ce matin, environ un peu plus de 11 000 personnes vivent dans la précarité avec un revenu de 19 000 $ ou moins par année dans la circonscription de Shefford.

«Force est de constater qu’il y a encore une inégalité qui n’est pas encore réglée et pour moi, il est important de mener son combat-là à la Chambre des communes.» 

Rappelons également que les 75 ans et plus admissibles à la PSV ont reçu un chèque de 500 $ ce mois-ci. Une contribution financière annoncée dans le budget fédéral présenté en avril dernier.

Outre le dossier de l’amélioration du revenu des aînés, la bonification du supplément garanti, la protection des caisses de retraite, la prolongation de la rente du survivant (e), la mise en place d’un crédit de taxes pour les maisons intergénérationnelles et l’allongement de la prestation de maladie de l’assurance-emploi (15 semaines en cas de maladie grave) seront les autres principaux chevaux de bataille d’Andréanne Larouche.

Plus de détails à venir…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires