La dette va continuer de croître jusqu’en 2017

Par Ugo Giguere
La dette va continuer de croître jusqu’en 2017
(Photo : Granby Express-archives)

On ne peut parler d’états financiers à Granby sans parler de dette publique. Selon le plus récent bilan, la dette à long terme demeure bien en dessous du plafond adopté par le conseil municipal. Au moment de fermer les livres en 2012, elle se chiffrait à 83 800 000$. Un chiffre qui devrait continuer de croître jusqu’en 2017.

L’automne dernier, un comité d’élus de fonctionnaires et de membres d’une firme externe ont élaboré un cadre financier qui a inspiré la toute première «politique de gestion de la dette» de la Ville de Granby. Dans ce document, on fixait le plafond d’endettement à long terme à 2% de la richesse foncière uniformisée (RFU) et à 110% des revenus.

En 2012, l’endettement de 83 800 000$ représente un ratio de 1,58% de la richesse foncière uniformisée et de 84,7% des revenus. D’après les projections établies pour 2013, le ratio sur la RFU devrait commencer à fléchir, alors que la dette en chiffre absolu doit poursuivre sa croissance.

Les données fournies par le service des finances indiquent qu’en 2013, on prévoit un endettement total net à long terme de 85 600 000$. Ce qui représente une croissance de 2,15%.

Le taux d’endettement sur les revenus devrait grimper lui aussi pour atteindre 93,5%. Toutefois, grâce au nouveau rôle d’évaluation foncière, le ratio sur la RFU devrait être revu à la baisse pour s’établir à 1,55%.

Sur un horizon à moyen terme, le trésorier Jean-Pierre Renaud cible l’année financière 2017 pour observer un premier recul du capital. Si la situation se déroule selon le plan budgétaire actuel, on devrait atteindre l’équilibre dans quatre ans et commencer le remboursement de la dette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires