La Fondation SÉTHY prépare sa relève

Photo de Abdennour Edjekouane
Par Abdennour Edjekouane
La Fondation SÉTHY prépare sa relève
Les jeunes de l'école Saint-Bernard procédant à l'arrachage de nerpruns. (Photo : GranbyExpress-Abdennour Edjekouane)

ENVIRONNEMENT. Ce matin, une cinquantaine de jeunes élèves de l’école Saint-Bernard étaient accompagnés des membres de La Fondation pour la Sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska (Fondation SÉTHY) pour une grande opération de plantation d’arbres et d’arrachage de nerprun aux boisés Miner.

Cette opération s’inscrit dans la campagne de plantations de l’automne organisé par la Fondation SÉTHY et ses partenaires. Cette année, c’est quelque 300 élèves en tout issus des écoles Saint-Bernard, Haute-Ville, L’Envolée et du Collège Mont-Sacré-Cœur qui ont participé à mettre en terre 1050 arbustes, dont 300 arbres au parc Terry-Fox, 500 arbres aux abords de la rivière Mawcook et 350 arbustes aux boisés Miner. « Planter un arbre ou un arbuste, c’est un geste concret et rempli d’espoir pour une jeunesse qui est de plus en plus consciente des bouleversements climatiques », a indiqué Bernard Valiquette, responsable des activités d’éducation relative à l’environnement à la Fondation SÉTHY.

« Ce projet s’inscrit parfaitement avec la mission de la Fondation SÉTHY, de non seulement conserver les milieux naturels, mais aussi de restaurer les écosystèmes et la biodiversité », a complété Martine Ruel, la directrice générale de la Fondation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires