La MRC veut réduire encore plus sa quantité d’ordures

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
La MRC veut réduire encore plus sa quantité d’ordures
La collecte des bacs bruns s'est soldée par une récolte de 7135 tonnes de matières organiques en Haute-Yamaska en 2020, soit environ 205 kg par ménage. (Photo : Granby Express-archives)

ENVIRONNEMENT. Encouragée par sa première collecte de matières organiques, la MRC de La Haute-Yamaska souhaite maintenant réduire encore plus sa quantité d’ordures enfouies dans le sol. Et les familles auront un rôle important à jouer pour y arriver.

«C’est sûr qu’on veut accompagner les citoyens dans une démarche de réduction à la source, bien sûr, et de réduction des déchets en général, a fait valoir Valérie Leblanc, directrice du Service des matières résiduelles, lors d’un entretien téléphonique. On ne va pas laisser les familles à elles-mêmes, c’est pour ça qu’on a prévu plusieurs actions de sensibilisation.»

Pour 2020, la MRC de la Haute-Yamaska s’est donné comme objectif de baisser la quantité d’ordures enfouies à 17 500 tonnes, ce qui représente une réduction de 380 tonnes par rapport à l’année précédente.  Par famille, on parle donc d’une diminution de cinq sacs de poubelles en moins.

«On veut s’assurer qu’il n’y ait pas d’essoufflement cette année au niveau de l’utilisation du bac brun même qu’on veut que les gens l’utilisent encore plus, a affirmé Mme Leblanc. On s’attend à ce que les gens qui ont eu de petites réticentes au début  vont maintenant être à l’aise avec l’utilisation de leur bac brun et qu’ils puissent optimiser la quantité de matière qu’ils vont mettre à l’intérieur.»

Rappelons que la MRC continuera à appliquer différentes mesures d’accompagnement et de sensibilisation cette année pour aider les citoyens à faire un tri adéquat de leurs matières résiduelles et pour améliorer le bilan régional.

«Les  gens semblent s’être habitués très rapidement  à cette nouvelle habitude, a confié Valérie Leblanc. Je vous dirais même que les gens avaient hâte, pour la plupart, d’avoir cette option pour gérer leurs matières organiques. C’est vraiment à la réduction à la source qu’il faut travailler et sensibiliser les gens. C’est vraiment là-dessus qu’on va miser. Mais c’est sûr qu’on veut aussi augmenter l’utilisation de nos écocentres.»

Près d’un an après avoir lancé sa collecte de matières organiques sur le territoire, la MRC de La Haute-Yamaska dresse un bilan positif de son implantation puisqu’elle a dépassé son objectif de réduction des ordures générées par les citoyens permettant ainsi d’implanter la collecte de la troisième voie à coût nul.

«Il était de la volonté du conseil des maires de la MRC que l’arrivée des bacs bruns n’entraîne pas une surcharge financière pour les citoyens et que leur participation soit au rendez-vous, a commenté par voie de communiqué le préfet Paul Sarrazin. Nous pouvons dire aujourd’hui mission accomplie.»

Grâce à la collaboration des citoyens, la MRC de La Haute-Yamaska vu sa quantité d’ordures diminuer de 4 520 tonnes (454 camions-bennes) alors qu’on visait un objectif de 4 200 tonnes. Le nombre d’ordures enfouies est donc passé de 22 416 tonnes en 2018 à 17 880 tonnes en 2019.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires