La Papeterie Haute-Ville ferme ses portes

La Papeterie Haute-Ville ferme ses portes
Après 21 ans d’affaires

Des tablettes qui se vident et une importante liquidation. Les portes de la Papeterie Haute-Ville se fermeront le 15 avril prochain. Après 21 ans d’affaires, la compétition aura eu raison de l’entreprise sise sur la rue Cowie.

«On ne fait pas faillite. On liquide l’inventaire, on ramasse nos comptes à recevoir et on met la clé dans la porte», indique Denis Lachapelle, propriétaire de la Papeterie Haute-Ville, qui a pris sa décision il y a trois semaines, après une longue réflexion.

«C’est la compétition. Il y a cinq papeteries en ville. Il y en a beaucoup trop. Et ça vient de l’extérieur aussi. Les gens sont sollicités à gauche et à droite et il y a l’Internet», ajoute M. Lachapelle en entrevue au GranbyExpress.com.

Si l’annonce aux employés s’est relativement bien déroulée, le morceau est plus difficile à avaler pour la clientèle. «Ça fait 21 ans que je les sers. Ce n’est pas évident. C’est touchant les témoignages que je reçois», souligne Denis Lachapelle.

Mais les bons mots de ses clients ne le font pas vivre. «C’est sûr que c’est le fun et plaisant, mais ça n’amènera pas du beurre sur mon pain. C’est difficile après 21 ans. Les gens m’embrassent et me disent de les appeler si je vais ailleurs. Le côté humain est rough. Je souhaite remercier ma fidèle clientèle qui m’a suivi durant toutes ces années», confie M. Lachapelle, visiblement touché par la situation.

Depuis qu’il a pris cette décision, l’homme d’affaires a averti ses collaborateurs de longue date et ses plus gros clients via courriel et sur Facebook. Et après? «Je n’ai aucune idée! Je vais m’asseoir avec mon moi-même et je vais y penser. J’ai reçu des offres, mais je ne sais pas encore ce que je vais faire. Je suis content, j’ai fait vivre pendant 21 ans mon moi-même et mes quatre employés», conclut-il.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires