La société française ACGB s’enracine à Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
La société française ACGB s’enracine à Granby
Sur la photo, de gauche à droite, Sylvain Auvy et Roland Rousseau respectivement président et responsable du développement des affaires chez ACGB, et Éric Tessier, directeur développement industriel chez Granby Industriel. (Photo : Gracieuseté-Granby Industriel)

ÉCONOMIE. La filière industrielle française s’agrandit à Granby. Après le Groupe Millet qui a choisi la princesse des Cantons-de-l’Est pour amorcer un nouveau cycle de production, voilà que la société ACGB (Les Ateliers et Chantiers de la Grande Bruyère) traverse à son tour l’Atlantique afin d’implanter une nouvelle usine dans le parc industriel. Un projet de 1 M$ qui devrait créer au départ une dizaine d’emplois.

Les missions européennes menées par Granby Industriel ces dernières années continuent d’apporter de l’eau au moulin à l’économie locale et régionale. Le débarquement de l’entreprise ACGB en sol granbyen en est un autre bel exemple, a indiqué le directeur développement industriel chez Granby Industriel, Éric Tessier.

« Nous sommes fiers d’accueillir à Granby la société française ACGB. En plus d’enrichir notre diversité industrielle et notre créneau d’excellence en transport et véhicules spéciaux, son arrivée permettra à des sous-traitants locaux d’obtenir de nouveaux contrats », a indiqué M. Tessier.

Basée à Caen, en Normandie, ACGB consacre ses activités à la conception et à la fabrication de réservoirs en aluminium et en inox pour les véhicules industriels spéciaux et adaptés. Ses produits sont principalement dédiés aux secteurs du transport, du nautisme et de la défense et de l’aéronautique.

Souhaitant se rapprocher de sa clientèle américaine, ACGB a finalement arrêté son choix sur un local de 10 000 pieds carrés situé au 825, rue Bernard pour établir sa chaîne de production. 

« Nous étions convaincus, dès le début de nos investigations de prospection pour le marché en Amérique du Nord, qu’une plateforme industrielle devait être implantée au Québec. En effet, la proximité culturelle et l’environnement industriel similaire à l’Europe nous confortaient dans notre projet d’investir à Granby», a déclaré Sylvain Auvy, président d’ACGB.

Outre la proximité de la frontière américaine, l’accès à un bassin de sous-traitants a aussi joué en la faveur de Granby, a-t-on fait savoir lors de l’annonce. 

Pour animer cette usine, le nouvel arrivant industriel sera prochainement en mode recrutement. Plusieurs postes seront à pourvoir: soudeurs, superviseur, chef d’équipe, responsable de production et autres. Les intéressés pourront en apprendre un peu plus sur les emplois en se rendant sur la plateforme granby-profitez.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires