Langue au travail à Granby: le français domine largement, mais l’anglais progresse

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Langue au travail à Granby: le français domine largement, mais l’anglais progresse
Globalement, 97 % des Granbyens ont indiqué s'exprimer dans la langue de Molière dans leur milieu professionnel. (Photo : iStock photo)

LANGUE. Les Granbyens sont plus nombreux qu’auparavant à utiliser l’anglais au travail, selon les données du plus récent recensement de Statistique Canada. Le français demeure toutefois largement parlé dans les milieux professionnels fréquentés par les résidents de Granby. 

Des 35 700 Granbyens qui ont déclaré avoir travaillé depuis le 1er janvier 2020, la grande majorité d’entre eux (34 680) ont mentionné que le français était la langue la plus souvent utilisée à leur travail. Il s’agit d’une augmentation de 3,6% par rapport au recensement précédent. Globalement, 97 % des Granbyens ont indiqué s’exprimer dans la langue de Molière dans leur milieu professionnel, contre 97,6 % en 2016. 

Quant à l’anglais, 950 répondants ont affirmé parler cette langue le plus souvent dans leur lieu de travail. Ils étaient 705 au recensement de 2016. Il s’agit donc d’une progression de près de 35 %. Une mince proportion de répondants a indiqué s’exprimer dans une autre langue que le français ou l’anglais. L’espagnol, les langues persanes et la langue des signes québécoise sont ressortis. 

Le dernier recensement brosse aussi le portrait des autres langues utilisées régulièrement au travail. La majorité des répondants ont affirmé n’en utiliser qu’une seule. Une portion d’entre eux (4585) ont indiqué que l’anglais était l’autre langue la plus régulièrement utilisée et 490 ont mentionné la langue de Molière. 

À la maison

Soulignons que Statistique Canada présente ses données sur les langues au travail en fonction du lieu de résidence des travailleurs et non de leur lieu d’emploi. Dans le recensement 2021, 6945 Granbyens avaient déclaré travailler à l’extérieur de Granby.

L’anglais a toutefois connu une progression dans la langue parlée le plus souvent à la maison par les Granbyens. En 2021, 1150 d’entre eux ont affirmé s’exprimer dans la langue de Shakespeare dans leur foyer. Ils étaient 1090 cinq ans auparavant. Il s’agit d’une progression de 5,5%. 

Quant aux langues non officielles, leur utilisation à la maison a bondi de 22,5 %. En 2016, 1450 résidents de Granbyens avaient indiqué s’exprimer autrement qu’en anglais ou en français à leur domicile. En 2021, ce nombre est passé à 1790. L’arabe, le vietnamien, le créole haïtien, le russe, le serbo-croate, l’allemand et l’ukrainien sont quelques-unes des langues parlées dans les foyers de Granby.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires