L’art d’apprêter le porc d’ici, selon Philippe Lacroix

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
L’art d’apprêter le porc d’ici, selon Philippe Lacroix
Le Granbyen Philippe Lacroix (à gauche sur la photo) en compagnie de sa coéquipière, Myriame Mubiala. (Photo : Gracieuseté)

DÉFI. Étudiant au programme de Cuisine supérieure de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), le Granbyen d’origine, Philippe Lacroix, fera partie des six duos de participants qui prendront part le 3 novembre prochain à une importante compétition culinaire mettant en vedette le porc d’ici. Avec sa coéquipière, Myriame Mubiala, le jeune cuistot de 21 ans devra cuisiner trois plats gastronomiques originaux dans l’espoir d’épater le palais du jury. 

Au-delà de cuisiner la fesse de porc lors du Porc Show, le duo gagnant verra ensuite ses plats être préparés et servis à l’occasion d’un dîner dans le cadre du rendez-vous annuel de la filière porcine du Québec le 7 décembre prochain. Pour Philippe Lacroix et sa partenaire, ce concours culinaire arrive à point dans le développement de leur future carrière dans le monde gastronomique.

«Ça va être ma première compétition de cuisine. Je suis bien excité d’avoir la chance de cuisiner et de travailler avec le porc du Québec (…). Participer à un concours, ça fait partie du développement dans un certain point. De compétitionner avec les autres étudiants de la classe, ça permet aussi de voir leur niveau et d’établir un barème à savoir si on performe ou non», mentionne Philippe Lacroix.

Comme un olympien en route vers le podium, l’étudiant en Cuisine supérieure n’a pas voulu trop en dire sur les recettes qu’il entend concocter avec sa collègue afin de ne pas éveiller la concurrence. Chose certaine, le tandem Lacroix-Mubiala présentera un plat froid, une pièce grillée et un plat à cuisson lente au jury.

«Depuis l’annonce du concours, je fais des recherches et des tests. Je sais que nos plats vont être à notre image et qu’on va être à la hauteur.» «C’est la première fois que mes assiettes vont être notées avec des points par un jury. C’est excitant et j’ai hâte de performer.»

Passionné de cuisine, Philippe Lacroix préfère généralement cuisiner les végétaux et les légumes. Or, cette fois, il devra apprêter le porc lors de cette compétition amicale organisée conjointement par le Porc Show et l’ITHQ. 

«Je n’ai pas une viande en particulier qui me fait triper», avoue l’étudiant.  «Pour ce concours, je trouve ça excitant de cuisiner le porc parce que c’est une belle viande qui est respectable à travailler. C’est un beau défi, car le porc ne serait pas la viande vers laquelle je serais porté à travailler en priorité.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires