L’Équipe citoyenne Waterloo se lance

Par Caroline Boisclair
L’Équipe citoyenne Waterloo se lance
L’Équipe citoyenne Waterloo est composée des conseillers Richard Morasse

Après des mois de rumeurs, c’est officiel : le 3 novembre, l’Équipe citoyenne Waterloo, avec Gaétan Arel à sa tête, affrontera l’équipe de Pascal Russell.

Gaétan Arel est à la tête de cette nouvelle équipe, composée de Roger Bernier (district 1), Richard Morasse (2), Francis Deslauriers (3), Paul-Éloi Dufresne (4), Lucie Marois (5) et Mario Rodrigue (6).

«Il est temps de tourner la page, lance M. Arel. Les gens nous quittent, les jeunes nous quittent parce qu’ils n’ont pas de travail. Les membres du conseil précédent ont fait ce qu’ils ont fait avec les limites et les connaissances qu’ils avaient. Il faut monter de niveau», plaide le retraité de 55 ans d’IBM Bromont qui habite Chambourg-sur-le-lac depuis 2008.

Le Waterlois, qui reproche aux élus actuels d’avoir fait grimper la dette de 5M$ à 13M$ depuis leur arrivée en poste, en 2005, possède de l’expérience puisqu’il avait été choisi par la Coalition Avenir Québec pour représenter Richmond, mais a démissionné avant les élections, à la suite de l’adoption de la loi 78. Il a ensuite tenté sa chance pour le Parti québécois dans Huntingdon, où il n’a pas été élu.

Après des semaines de réflexion, Richard Morasse a finalement opté pour le poste de conseiller plutôt que pour la mairie, tandis que Paul-Éloi Dufresne, qui faisait partie de l’équipe Russell, a abandonné sa récente indépendance pour se joindre à l’Équipe citoyenne Waterloo.

Quatre priorités figurent à leur tableau: une gestion saine et transparente, la création d’emplois de qualité, une sécurité publique accrue et une meilleure qualité de vie par le développement durable et l’implication citoyenne.

Les détails de leur vision seront présentés aux citoyens au cours des prochaines semaines.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires