Les travaux de reconfiguration des routes 112 et 139 vont bon train

Photo de Abdennour Edjekouane
Par Abdennour Edjekouane
Les travaux de reconfiguration des routes 112 et 139 vont bon train
Si tout va bien, la modernisation de l'intersection 112 et 139 sera complétée en novembre 2023. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

TRAVAUX. Alors que l’hiver approche à grands pas signant la mise en pause de plusieurs travaux en ville, le réaménagement du côté de l’intersection des routes 112 et 139 avance très bien. Si la cadence se maintient sur le chantier, celui-ci devrait être conclu comme prévu au mois de novembre 2023, confie Antoine Trudeau, ingénieur et chargé de projet au sein du ministère des Transports (MTQ).

«La vitesse de croisière de l’entrepreneur va très vite. C’est une vitesse peu habituelle pour des travaux de cette envergure, c’est sûr qu’on va livrer le tout aux dates convenues. L’entrepreneur a mis beaucoup d’équipes à sa disposition pour réaliser les travaux cette année, c’est plus que ce à quoi on s’attendait », souligne le chargé de projet.

Malgré la belle vitesse de croisière, plusieurs défis ont été rencontrés par les équipes de l’entrepreneur chargées de livrer le projet, notamment la relocalisation d’un cours d’eau canalisé via un réseau pluvial de la -Ville. « -La relocalisation du cours d’eau a été un enjeu pour l’entrepreneur dans l’une des bretelles. Ç’a représenté un grand défi et ça l’est encore, car on est en pompage temporaire », indique M. Trudeau.

Un autre défi consistait à exécuter les travaux d’asphaltage avant la date butoir. L’entrepreneur a mis en place plusieurs effectifs pour réaliser l’objectif d’enrobage qu’il s’est fixé après avoir détourné la circulation. Le déplacement de l’intersection temporaire a également été un défi de taille pour l’entrepreneur et les équipes de surveillance qui se sont assuré de la fluidité de la circulation. « -Il y a aussi l’enjeu du maintien de circulation de la piste cyclable. Nous avons travaillé avec l’entrepreneur pour ne pas que la piste cyclable soit fermée à des moments inopportuns. Ça a été un autre challenge pour l’entrepreneur, car il nous a livré en moins de quatre semaines l’allongement de 15 mètres d’un ponceau, ça aussi, c’est une belle réalisation », informe -Antoine -Trudeau.

Alors que la patience des usagers de la route est souvent mise à rude épreuve par ces différents travaux, aucun incident grave n’a été signalé concernant les signaleurs routiers présents sur ce chantier. « Ça se passe bien du côté signaleurs. Ils ne se sont pas fait injurier en comparant avec l’autre échangeur sur l’autoroute 10 à -Saint-Alphonse de -Granby, où là, ç’a été un autre monde pour les signaleurs. Ç’a été violent par moment, il y en a même qui se sont fait lancer des aliments », regrette le chargé de projet. « C’est un travail qui n’est pas facile, ce n’est pas eux qui prennent les décisions. La personne en face de nous est un humain qui doit respecter des décisions et qui doit faire respecter des règlements. Leur job n’est pas facile, ils ne méritent pas de se faire lancer des choses. Ce sont des gens qui ont une famille aussi, on leur doit le respect », ajoute Émilie -Lord, relationniste et -porte-parole au -MTQ.

Des acquisitions et des expropriations en vue ?

Avec les travaux, plusieurs rumeurs d’acquisitions et d’expropriations par le -MTQ ont pu fuser ici et là, concernant notamment le -Motel -Granby. Cependant, il n’en est rien. Le -MTQ avait déjà fait l’acquisition des lots exploités dans les années 70. « -Au ministère des -Transports, nous n’avons pas l’intention de faire d’acquisitions », informe -Antoine -Trudeau. « -Parallèlement, il y a un promoteur qui souhaite développer les terrains situés au sud de la principale, mais nous (le -MTQ), on se détache de ça. Cependant, l’entrepreneur a des liens contractuels avec ce -promoteur-là puisque les roulottes de chantier sont situées sur son terrain et que le chemin de déviation que nous avons mis en place passe chez le promoteur. »

Les travaux sur la 112 et la 139 évalués à 28 M$ ont débuté à la suite de la réalisation d’une étude d’audit de sécurité qui révélait plusieurs problèmes de sécurité. Si tout va bien, la modernisation de cette intersection névralgique sera complétée en novembre 2023.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires