L’intersection des rues Cowie et Georges-Cros bientôt équipée de nouveaux panneaux d’arrêt

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
L’intersection des rues Cowie et Georges-Cros bientôt équipée de nouveaux panneaux d’arrêt
À leur première séance de l'année, les élus de Granby, sur recommandation du comité de circulation, ont adopté un avis de motion pavant ainsi la voie vers l'installation de panneaux d'arrêts "temporaires" jusqu'à la mise en service de feux de circulation au coin des rues Cowie et Georges-Cros. (Photo : (Photo: GranbyExpress-Éric Patenaude))

MUNICIPAL. Après avoir réduit récemment la vitesse de 70 km/h à 50 km/h sur une portion de la rue Cowie jusqu’à la route Jean-Lapierre, la Ville de Granby récidive avec l’ajout prochain de panneaux d’arrêt à l’angle des rues Cowie et Georges-Cros. Un premier pas pour sécuriser ce tronçon routier avant la pose définitive de feux de circulation au cours de 2023, a fait savoir la mairesse Julie Bourdon. 

À leur première séance de l’année, les élus de Granby, sur recommandation du comité de circulation, ont adopté un avis de motion pavant la voie vers l’installation de panneaux d’arrêts «temporaires» jusqu’à la mise en service de feux de circulation.

«Le comité de circulation est venu nous dire qu’il fallait mettre des arrêts obligatoires le temps qu’on reçoive les feux de circulation (…). On espère les recevoir et être en mesure de les poser en 2023», a mentionné la mairesse de Granby aux journalistes locaux.

La croissance industrielle et résidentielle des dernières années dans ce secteur de la ville n’est pas étrangère à cette décision du conseil de vouloir augmenter le sentiment de sécurité pour les résidents du quartier.

«Les statistiques du comité de circulation nous ont démontré, qu’avec le flot de circulation au niveau des deux artères (voie double), qu’on doit venir sécuriser cet endroit-là.» En plus des arrêts obligatoires, la vitesse abaissée à 50 km/h sur une portion de la rue Cowie s’inscrit aussi dans l’objectif de la Ville d’inviter les automobilistes à lever le pied dans ce coin de la métropole fort achalandé à toute heure du jour.

«Ça se développe et ça va continuer de se développer dans ce secteur où il y a une certaine densité. Et on veut s’assurer que ça soit sécuritaire», a ajouté l’élue.

Quant à l’entrée en scène des futurs arrêts à l’intersection des rues Cowie et Georges-Cros, le tout devrait se faire dans les prochaines semaines, a-t-on appris. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires