Nouvel appel de projets du Pacte Rural

Nouvel appel de projets du Pacte Rural
Les maires de Waterloo

ÉCONOMIE. Dans le cadre de la nouvelle et troisième Politique nationale de la ruralité 2014-2024, le CLD Haute-Yamaska et ses municipalités rurales invitent les citoyens au premier appel de projets du Pacte Rural. Jusqu’au 3 octobre, les citoyens sont invités à déposer leur projet auprès du CLD ainsi qu’à la municipalité concernée. Cette année, près de 300 000$ sera alloué aux différents projets retenus.

Le directeur général du CLD Haute-Yamaska, Guy Coulombe, prévoit des changements au début de cette troisième politique. «2014 est une année de transition. Nous travaillons présentement à analyser l’impact et le fonctionnement du Pacte Rural en Haute-Yamaska, pour revenir en 2015 avec un fonctionnement revu et ainsi inspirer des nouvelles tendances».

Selon les critères d’évaluation, les projets doivent promouvoir la mobilisation citoyenne, avoir un plan de développement durable, présenter leurs retombées économiques, mais également faire preuve de viabilité. Le conseiller au développement de la ruralité du CLD Haute-Yamaska, Samuel Gosselin, reconnait qu’à long terme, les projets doivent subvenir à leurs dépenses.

Le taux maximal de subvention qu’un nouveau projet d’une municipalité rurale de la Haute-Yamaska peut recevoir est de 60 %. À l’exception de Waterloo et Rawden qui, en raison de la décroissance de leur population, reçoivent respectivement jusqu’à 80% et 100% comme taux maximal d’aide financière.

Maires satisfaits

Pour le président du CLD Haute-Yamaska et maire de St-Joachim-de-Shefford, René Beauregard, le Pacte Rural a fait ses preuves dans les municipalités de la Haute-Yamaska. «Au dernier appel de projets, les citoyens ont été nombreux à répondre présents et plusieurs projets ont été déposés.

Nos projets viennent donc des citoyens et non des élus, et c’est vraiment ce qui nous différencie des autres régions». L’Espace famille à Waterloo, la Coop Santé de Roxton Pond et la Salle Espérazan de la Fabrique St-Joachim-de-Shefford, projets du dernier Pacte Rural, ont permis entre autres aux citoyens de se démarquer et de dynamiser la région.

Le maire de Waterloo, Pascal Russell, est témoin d’une mobilisation semblable. «Les projets aident la région à se démarquer et en plus, ils sont mobilisateurs pour l’ensemble de la population».

Les dernières politiques ont permis à 58 projets de voir le jour et plus de 9 millions ont été investis sur le territoire rural de la Haute-Yamaska.

Jusqu’au 3 octobre, le conseiller en développement de la ruralité du CLD, Samuel Gosselin, est disponible pour accompagner les promoteurs intéressés dans la préparation de leur dossier. 450-777-1641 p.2504

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires