Ouverture du pavillon Gévry-Lussier

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Ouverture du pavillon Gévry-Lussier
Sur la photo

Cet avant-midi, la communauté de Sainte-Cécile-de-Milton a officiellement accueilli le pavillon Gévry-Lussier dans son parc immobilier. Résidents, élus municipaux et partenaires impliqués dans la construction de la première résidence pour personnes âgées de la municipalité ont pris part à la traditionnelle coupe de ruban.

Après un investissement de 1,7M $ grâce à la participation de la collectivité de la Haute-Yamaska  et d’organismes gouvernementaux, les Miltonnais retraités désirant habiter leur communauté peuvent enfin le faire à l’édifice sis au 1, rue Boulais. D’ailleurs, l’immeuble de 12 appartements réservé aux 55 ans et plus est occupé à 100% depuis novembre dernier.

Initié par un groupe de bénévoles, le projet d’ériger un havre de paix pour retraités en plein cœur du village prend son envol avec l’arrivée de Gérard Gévry à la présidence de l’organisme en août 2008. Ce dernier saute à pieds joints dans l’aventure afin de réaliser le rêve de son père, Lucien, maire de Sainte-Cécile-de-Milton, de 1973 à 1983, de doter la municipalité d’un édifice d’habitation.

«Mon père avait trois rêves, soit de construire une salle communautaire, un édifice municipal (hôtel de ville) et une résidence pour les personnes retraitées de chez nous. Je suis fier du résultat de notre pavillon. C’est un bel hommage pour mon père (décédé subitement). Je viens compléter l’œuvre qu’il souhait tant réaliser», mentionne Gérard Gévry, président du conseil d’administration du pavillon Gévry-Lussier.

Dans le cadre de cette réalisation, les promoteurs du pavillon Gévry-Lussier ont bénéficié de plus de 900 000$ en subventions, dont près de 110 000$ du Pacte rural du CLD de la Haute-Yamaska. Pas moins de 120 000$ ont été amassés également auprès de généreux donateurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires