Parti Québécois: Guy Bouthillier, un indépendantiste convaincu 

Photo de Abdennour Edjekouane
Par Abdennour Edjekouane
Parti Québécois: Guy Bouthillier, un indépendantiste convaincu 
Guy Bouthillier. (Photo : GranbyExpress-Abdennour Edjekouane)

POLITIQUE. Le Parti Québécois a officialisé la candidature de Guy Bouthillier pour les élections provinciales du 3 octobre prochain. C’est au Café de la brûlerie que le péquiste a présenté sa plateforme électorale aux médias.

Pour le candidat du PQ dans la circonscription de Granby, l’indépendance est un enjeu primordial qui survole toute la plateforme électorale. Le français comme langue officielle du Québec, la production énergétique, l’environnement, la jeunesse et les ainés sont tout autant des piliers importants dans la réalisation de son rêve d’indépendance. « Je suis fier d’être Québécois. De vivre dans une nation, qui a une langue commune, une superbe culture, des traditions magnifiques, un peuple unique en Amérique ! Si on ne s’assume pas aujourd’hui, nous serons emportés par la vague de multiculturalisme canadien. Il est plus important que jamais de faire du Québec un pays indépendant », a déclaré Guy Bouthillier.

Le père de famille retraité, qui a travaillé notamment pour les branches américaines de Saputo et d’Agropur, a également officié au sein du PQ entre les années 70-90. Assommé, comme beaucoup, par le résultat du référendum québécois de 1995, Guy Bouthillier a décidé de mettre la politique de côté et de se concentrer sur sa carrière d’homme d’affaires. Ce n’est qu’en 2016 qu’il quitte les États-Unis et revient au Québec où il s’établit à Granby.

Pour sa circonscription, M. Bouthillier a confié vouloir s’attarder à la sensibilisation des jeunes à l’indépendance du Québec. « Les jeunes n’ont pas les mêmes expériences et les idéaux que nous, mais ils sont capables d’intégrer leurs idéaux sociaux dans des projets de société, comme on veut faire au Québec (…). Nous avons besoin d’une jeunesse vigoureuse qui appuie et prenne la relève de leurs ainés pour enfin que le Québec atteigne son destin : un pays indépendant. Le Parti Québécois est composé de nombreuses jeunes personnes qui ont les mêmes convictions que les ainés qui les ont précédés « , a souligné M. Bouthillier en prenant comme exemple la jeune candidate péquiste dans Chambly, Marie-Laurence Desgagné âgée de 22 ans.

Le péquiste promet par la même occasion de faire du dossier des ainés un cheval de bataille durant la prochaine campagne. « On met de l’argent dans les soins de la santé, on travaille toute notre vie pour leur donner de l’argent et au bout du compte, nous avons des soins négligés. Les coûts explosent et beaucoup de nos ainés n’ont pas les moyens de vivre. Il faut s’occuper d’eux autres, c’est eux qui ont bâti le Québec dans les 50 dernières années. »

Finalement, Guy Bouthillier entend également se positionner sur les enjeux environnementaux, et notamment sur les réserves d’eau douce. « Nous devons bâtir un avenir québécois où tous ensemble, nous adoptions des comportements écologiques favorables: moins de GES, moins de produits pétroliers et de produits de souches pétrolières, adopter des transports à énergie verte, investir dans des méthodes de transport en commun écologiques, promouvoir une meilleure gestion de nos forêts, nos richesses minières, nos pêches, notre eau », a confié le politicien.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires