Pascal Bonin triomphe à Granby

Pascal Bonin triomphe à Granby
Le vent de changement du mouton noir du conseil municipal de Granby

«Aujourd’hui, je deviens maire de la ville, parce que j’ai fait un travail acharné. C’est la seule raison». Le vent de changement du mouton noir du conseil municipal de Granby, Pascal Bonin, a soufflé sur Granby. Pascal Bonin a été élu maire de la Ville, dimanche soir, devançant Richard Goulet par plus de 1 600 voix.

Pascal Bonin a obtenu l’appui de 11 391 citoyens, contre 9 748 pour Richard Goulet. «Avant, j’étais un citoyen lésé par sa ville. Je viens du district le plus pauvre. J’ai travaillé seul pendant quatre ans, contre vents et marées», a-t-il réagi, dimanche soir, peu de temps après qu’il eut été proclamé maire de Granby. Il attribue sa victoire au travail acharné.

Il s’agit toutefois d’une demi-victoire pour Bonin. Seul Jocelyn Dupuis, candidat dans le district #4 et membre de son équipe, a été élu.

Pascal Bonin devra donc travailler avec un conseil municipal disparate. «L’élection est finie. Les gens élus devront travailler en équipe», a-t-il dit à ce sujet.

De son côté, le maire sortant Richard Goulet accepte le choix des Granbyens. «La population a parlé et il faut respecter ça. Les gens voulaient avoir un changement et ils l’ont. L’important, c’est de prendre soin des citoyens et qu’ils soient bien desservis», a confié le maire sortant, quelques minutes après l’élection de Pascal Bonin.

Richard Goulet va retourner à la retraite et s’occuper de ses petits-enfants.

Éliette Jeanneau (2 776), Louise Bruneau (984 voix), Denny O’Breham (590 voix) et Carl Bouvier (230) complètent les résultats à la mairie de Granby.

Avec l’aide d’Ugo Giguère.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires