Passants attaqués: un chien abattu

«Il faut que ces chiens-là soient abattus. Sinon, ça mal finir cette histoire-là». Le directeur de la Société protectrice des animaux des Cantons, Carl Girard, ne mâche pas ses mots lorsqu’il parle des chiens errants qui ont agressé deux passants, près d’une piste cyclable de Granby au cours des derniers jours.

 

Une vaste opération policière a été déployée à Granby lundi, après que des chiens errants eurent attaqué un cycliste au cours de la matinée, dans le secteur boisé des rues St-Jude et Irwin. Au cours du week-end, c’est une dame et son chien qui ont été victimes des chiens. Ceux-ci ont toutes les allures de croisement de bergers.

Pendant de longues minutes, les policiers de la Sûreté municipale de Granby et les employés de la SPA des Cantons ont joué au chat et à la souris avec les animaux errants. Ceux-ci se sont même retrouvés à l’intérieur d’un entrepôt de gravier avant de prendre la fuite dans les bois. Des agents ont aussi été déployés dans un quartier résidentiel non loin, bordé par la rue Irwin. Vers 10h30, un agent de la SM de Granby a ouvert le feu sur l’un des chiots, l’atteignant mortellement.

Selon Carl Girard, trois chiens seraient toujours recherchés, soit la mère et deux de ses petits. «On a appris que la mère a accouché vers mai ou juin. Les chiens n’auraient jamais vraiment été en contact avec les humains et donc ils sont sur leur instinct de survie», a expliqué le spécialiste.

Les animaux se seraient donc nourris de petites bêtes et de carcasses. Un lièvre, qui aurait été tué par la chienne, a notamment été retrouvé, tout comme des selles qui auraient contenu des poils d’animaux.

Le responsable de la SPA des Cantons, tout comme les services policiers, tenteront de localiser à nouveau les animaux mardi. D’après des renseignements obtenus auprès de témoins qui auraient côtoyé les chiens au cours des derniers mois, il est possible que la mère des chiens soit présentement gestante, ce qui expliquerait son degré d’agressivité particulièrement élevé.

«C’est le type de chien le plus dangereux. Il retrouve ses instincts sauvages, prévient M. Girard. Il veut protéger son territoire pour accoucher.»

Ce dernier est catégorique; «il faut que la mère soit abattue avant qu’elle ne s’attaque à quelqu’un de plus petit, comme un enfant. Elle pourrait vraiment lui faire du mal»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires