Potager Notre-Dame: une première bonne récolte

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Potager Notre-Dame: une première bonne récolte
Tomates

Né d’une initiative de la Ferme Héritage Miner, le Potager Notre-Dame a connu un énorme succès à sa première saison. Situé en plein cœur du centre-ville de Granby, le jardin urbain a permis de soutenir la soupe populaire du Partage Notre-Dame qui prépare une centaine de repas sur une base quotidienne.

Tomates, concombres, fèves, piments. Le Potager Notre-Dame a contribué à sa façon à combler les appétits de dizaines de citoyens qui fréquentent la soupe populaire de la rue Racine, à Granby.

Outre le volet récolte, le potager a donné l’opportunité à des habitués du Partage Notre-Dame de se familiariser avec le jardinage. Un lieu de rassemblement fort couru tous les mardis de la saison estivale.

Après une première expérience concluante, la directrice générale de la Ferme Héritage Miner, Caroline Gosselin, planifie déjà l’agrandissement de la parcelle de culture en vue de la prochaine saison.

«Je le souhaite ardemment. Cette année, nous en étions à l’étape de mettre le potager en vitrine. Notre objectif est d’en faire une production. C’est notre façon à nous de donner un coup de main au Partage Notre-Dame», déclare Mmme Gosselin

Selon la porte-parole de la Ferme Héritage Miner, le concept de potager urbain pourrait se propager dans les prochaines années à Granby. Des jardins implantés dans des quartiers à travers la ville et mis à la disposition de résidents pourraient pousser.

«C’est mon souhait le plus cher. C’est le début de quelque chose de grand», confie Mme Gosselin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires