Poursuite en Lamborghini: un chauffard de St-Alphonse arrêté

Le chauffard au volant d’une Lamborghini blanche à l’origine d’une impressionnante poursuite policière qui s’est déroulée dimanche après-midi dans la région de  Windsor, est un résident de Saint-Alphonse-de-Granby, a appris GranbyExpress.com.

La conduite automobile du jeune homme de 22 ans, citoyen de Saint-Alphonse-de-Granby, a été signalée par un citoyen, vers 12h45, dimanche. «La Lamborghini avait une conduite dangereuse et a effectué plusieurs dépassements à la hauteur de l’autoroute 55 Nord à Windsor», indique l’agente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec de Mauricie – Centre-du-Québec.

Les policiers du poste autoroutier ont déployé des ressources et ont localisé le chauffard à bord d’une Lamborghini blanche à la hauteur du kilomètre 109 à L’Avenir. «L’appelant avait relevé le numéro de plaque d’immatriculation, précise l’agente Guindon. Quand les policiers, gyrophares et sirènes en fonction, ont tenté de l’intercepter, le véhicule ne s’est pas immobilisé et a pris la fuite.»

Une poursuite policière s’est alors enclenchée. Le jeune de 22 ans, au volant de la voiture de luxe, a pris la direction de la route 143 Sud et a effectué des dépassements sur des lignes continues ainsi que des infractions au Code de la sécurité routière. «Il s’est immobilisé dans un champ situé près d’une route de campagne», enchaîne l’agente Guindon. Les deux personnes à bord ont été arrêtées et n’ont pas offert de résistance.

La scène de l’arrestation, captée par Éric Beaupré, un photographe-pigiste du journal l’Express de Drummondville, un hebdomadaire de TC Média, était digne d’un film hollywoodien. Pas moins de cinq autopatrouilles de la Sûreté du Québec faisaient face au rarissime bolide.

Le citoyen de Saint-Alphonse-de-Granby a été conduit au poste de police où il a été interrogé. Selon l’acte de dénonciation dont GranbyExpress.com a obtenu copie, l’individu sera accusé d’«avoir conduit un véhicule à moteur d’une façon dangereuse pour le public compte tenu de toutes les circonstances» et d’avoir conduit «un véhicule à moteur, alors qu’il était poursuivi par un agent de la paix conduisant un véhicule à moteur, dans le but de fuir, a omis d’arrêter son véhicule dès que les circonstances l’ont permis.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires