Projet immobilier Félicia: la seconde phase est lancée

Photo de Jimmy Lajoie-Boucher
Par Jimmy Lajoie-Boucher
Projet immobilier Félicia: la seconde phase est lancée
Le projet Félicia conceptualisé par les entrepreneurs. (Photo : (Photo: gracieuseté-Félicia) )

AFFAIRES. Projet immobilier Félicia On peut aisément différencier un homme d’affaires d’un entrepreneur. Le dernier a des étoiles dans les yeux lorsqu’il parle d’un de ses projets. Lorsque tout un chacun voit une butte de terre, l’entrepreneur, lui, voit son projet. Il est bien ancré dans sa tête et rien ne peut l’en faire déroger. C’est exactement ce qu’on est à même de constater lorsque le directeur général et copropriétaire du projet, Sylvain Fortier, parle du projet Félicia, tout en regardant le terrain vague de la rue Fournier, à Granby, qui accueillera la phase 2 du projet de 25 millions $.

« En première vague de la pandémie, on s’est retrouvé à devoir faire toutes les quincailleries du coin pour avoir le nombre de »gyprocs« nécessaire pour livrer la marchandise… c’était tout un »challenge« ». M. Fortier raconte que si les unités se louent très bien, la crise sanitaire, comme elle se présentait en 2020, ne les arrangeait aucunement pour combler les attentes que le projet a engendrées. Cependant, le visionnaire dans l’âme s’est redressé les manches et a préféré céder sur certains points, plutôt que de perdre la face.

C’est donc après avoir traversé tous les méandres qu’il est possible d’imaginer, dans les conditions qu’il est aussi possible d’imaginer, que M. Fortier, avec l’aide de ses collègues, bien entendu, ont pu livrer la phase une de Félicia, avec un léger retard, mais sans problème ou mécontentement.

Aussitôt la phase numéro un terminée, le chantier était paré pour amorcer la phase deux, qui prendra plus d’ampleur en comparaison avec sa « jumelle ». Une fois complété, le deuxième édifice augurera, aux bas mots, un investissement de 25 millions $ et fournira 74 unités, c’était 50 pour le premier édifice. Le site Web sera ouvert aux locations, pour cette partie du projet, le 15 mars prochain, mais il est toutefois possible de contacter M. Fortier pour des locations immédiates. Au total, le projet Félicia est divisé en trois phases, qui ensemble, représenteront 86 millions $ en investissements pour la région de Granby. 

L’entrepreneur et l’homme d’affaires

« Être entrepreneur, à mon avis, c’est voir ce que les autres ne voient pas », raconte M. Fortier, en regardant les contractants qui œuvrent à entamer la seconde phase du projet. Lorsque Sylvain Fortier a accepté de parler du projet immobilier au Granby Express, il ne se doutait certainement pas que l’entrevue prendrait une direction plus personnelle. Cependant, la passion est manifeste. Son projet, ce n’est pas par le truchement d’une image, ou encore, par une présentation préétablie qu’il le vend, c’est par ce qu’il dégage. L’homme, visiblement timide à parler publiquement, nous transporte dans son univers lorsqu’il range ses notes. 

« Enfant, je ramassais des bouteilles pour me faire des sous et à 17 ans, j’avais ma première entreprise », se souvient-il avant de revenir à Félicia. « Je ne démarre pas un projet en pensant à l’argent, sinon je ne ferais rien. Quand je décide d’embarquer dans un projet, je le fais avec une approche d’écoute ». 

Celui qui a déjà livré un premier édifice de 18 millions $, témoigne de multiples situations où il a dû s’adapter à la clientèle, car de toute évidence, il se fait un défi de ne laisser aucun mécontent derrière lui. « Parfois, il faut laisser les lois un peu et s’arranger avec les gens. J’aime mieux résilier un bail sans avoir recours au Tribunal administratif du logement, que de livrer une unité qui ne satisfait pas le client ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires