Sauvagement battu chez lui

Sauvagement battu chez lui
Un Granbyen a été sauvagement battu à coups de bâton en pleine nuit

Un Granbyen a été sauvagement battu à coups de bâton en pleine nuit, le week-end dernier. Les cris ont toutefois permis d’alerter les voisins et les policiers ont pu arrêter le suspect, Tommy Deschamps.

Tandis que la victime dormait dans son appartement de la rue St-Jean, Tommy Deschamps s’est introduit par effraction pour battre le résident à coups de bâton, vers 00h30, samedi. «Les policiers ont reçu un appel en lien avec une bataille entre deux hommes. Quand ils sont arrivés, le suspect était encore sur les lieux», explique l’agent Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

Tommy Deschamps, 33 ans, a été arrêté et est demeuré détenu tout le week-end. Il a comparu lundi au palais de justice de Granby. Il a été formellement accusé d’introduction par effraction, de voies de fait et de méfaits. Le juge a refusé de remettre Deschamps en liberté. L’homme connu des policiers doit revenir en cour mardi.

Une accusation de complot a aussi été inscrite au dossier de Tommy Deschamps puisqu’un deuxième suspect serait rattaché à cette histoire. L’arrestation de ce dernier serait imminente.

«Les causes de ce dossier sont toujours sous enquête, mais ça pourrait être relié à un règlement de compte», souligne l’agent Rousseau.

À l’extérieur, le véhicule de la victime a aussi été la cible de coups. Les vitres de la voiture ont volé en éclats et les pneus ont été dégonflés.

Quant à la victime, un homme de 48 ans, connu des policiers, a subi de nombreux hématomes, mais son état n’a pas nécessité de transport au CHG. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires