Stations de ski des Cantons-de-l’Est: plus de 1,5 million de visites en 2021-2022

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Stations de ski des Cantons-de-l’Est: plus de 1,5 million de visites en 2021-2022
Avec la présence de six stations de ski sur son territoire,  la région des Cantons-de-l'Est tire bien son épingle du jeu avec une croissance de son volume d'affaires de 38 %. (Photo : Gracieuseté-Andy Vathis)

SKI. La région des Cantons-de-l’Est demeure encore la 2e destination de choix des skieurs et des planchistes avec une part de marché de 24,2 %, selon les résultats de l’édition 2021-2022 de l’Étude économique et financière des stations de ski du Québec publiés un peu plus tôt cette semaine. C’est plus de 1,5 million de visites qui ont été enregistrées dans les six stations estriennes au cours de la dernière saison, apprend-on dans l’analyse réalisée par le professeur en tourisme de l’UQAM, Michel Archambault, et ses collaborateurs pour le compte de l’Association des stations de ski du Québec (ASSQ).

Avec la présence de six stations de ski sur son territoire (Mont Orford, Owl’s Head, Bromont, montagne d’expériences, Mont Sutton, Mont Bellevue et la Station touristique Baie-Des-Sables), la région des Cantons-de-l’Est tire bien son épingle du jeu avec une croissance de son volume d’affaires de 38 % (+47 % pour l’ensemble des stations de ski).

À l’échelle de la province, les centres de ski ont fait de bonnes affaires en 2021-2022 par rapport à l’année précédente marquée par la pandémie. Selon l’étude du professeur Archambault, le taux de fréquentation a augmenté de 2,7 %, soit 6,3 millions de jours/ski. Le deuxième meilleur résultat des dix dernières années au Québec.  Parmi la clientèle de skieurs hors Québec, on note par ailleurs une hausse de 17,7 % de la fréquentation totale notamment du côté des Ontariens.

«L’intérêt pour la glissade sur tube s’est fait sentir avec une hausse de 33 % des revenus dans les 27 stations qui proposent l’activité tandis que le ski de randonnée alpine affiche une augmentation de 22 % avec 35 600 visites payantes dans les 36 stations qui accueillent les adeptes de ce nouveau sport», mentionne-t-on dans l’étude.

«Les défis demeurent grands pour notre industrie, notamment pour faire face aux enjeux climatiques, intégrer de nouvelles technologies dans nos opérations, réduire les coûts d’exploitation et mettre en place de nouvelles façons de faire pour répondre aux enjeux de main d’œuvre», a déclaré Jean-Michel Ryan, président du conseil d’administration de l’ASSQ et président du Mont Sutton.  « C’est tout le Québec qui sort gagnant quand nos stations enregistrent de bons résultats comme ceux de la dernière saison », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires