Toutoune victime d’une pneumonie

Toutoune victime d’une pneumonie
Dre Marie-Josée Limoges

Les premiers résultats de la nécropsie ont permis de conclure que la populaire éléphante Toutoune serait décédée des suites d’une pneumonie. Ces conclusions n’expliquent cependant pas la dégradation de son état de santé.

Comme le veut la procédure, une nécropsie a été effectuée sur la dépouille de Toutoune, lundi, par une équipe de la faculté de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe. L’éléphante d’Afrique serait décédée d’une infection pulmonaire, d’après les premiers résultats des tests macroscopiques dévoilés mardi après-midi par Alain Fafard, directeur principal des activités zoologiques au Zoo de Granby. «Mais cela ne correspond pas à la dégradation de son état de santé», note M. Fafard.

Au cours des dernières semaines, Toutoune a perdu du poids et récemment, des lésions sont apparues sur sa peau. «Et au cours des derniers jours, elle a eu de fortes diarrhées et un épisode de fièvre. Son système immunitaire était affaibli et elle a attrapé une pneumonie», ajoute M. Fafard.

L’équipe du Zoo de Granby met beaucoup d’espoir sur les résultats des tests microscopiques qui devraient être disponibles dans les prochaines semaines pour élucider la mort de leur éléphant.

Une lourde perte

La mort de Toutoune a touché l’ensemble des employés du Zoo de Granby. «C’est la perte d’une icône. Tout le monde aimait Toutoune. Tous nos employés sont touchés par la situation», a dit Joanne Lalumière, directrice générale du Zoo de Granby. Cette dernière s’est dite touchée par l’appui des internautes. «La nouvelle a été partagée plus de 800 fois sur Facebook et on a reçu plus de 300 messages de sympathie», ajoute-t-elle.

«Tout au long de sa maladie, ça a été difficile et lorsqu’elle est décédée, juste de la voir couchée, morte, ça m’a fait un gros choc. Lundi, dans le feu de l’action, le métier a pris le dessus, ce sont des automatismes. Par la suite, arrivée chez moi, hier soir et ce matin, ce n’est pas facile. Chaque animal est unique», a pour sa part dit la Dre Limoges.

Différentes pièces de Toutoune ont été envoyées pour analyses, d’autres seront utilisées pour la recherche et la conservation afin de poursuivre la mission éducative de l’organisme.

Quant à l’éléphante Sarah qui a passé les 24 dernières années avec Toutoune, elle sera encadrée par les gardiens afin de bien vivre son deuil.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires