Un incendie possiblement criminel à l’Hôpital de Granby

Un incendie possiblement criminel à l’Hôpital de Granby

Vers 13 h 15, samedi, un feu a pris naissance dans le sous-sol de l’Hôpital de Granby. Près de 100 patients ont dû être évacués ou relocalisés. Personne n’a été blessé. Des indices laissent croire à un incendie criminel.

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) cherchent actuellement à connaître les origines de l’incendie. Un homme a d’ailleurs été interrogé à ce sujet. Il est attendu au palais de justice de Granby, lundi. Il fait face à des accusations d’incendie criminel sans se soucier de la vie.

Notons que vers 16 h 30, les 94 patients ont réintégré leur unité.

« Il y a eu une très bonne mise en charge du personnel de l’hôpital, qui est formé pour ce genre de situation. Personne n’a été blessé, ni incommodé. Une fois le secteur sécurisé, tous ont pu reprendre leurs activités normales », explique le directeur des communications et des relations publiques de l’Hôpital de Granby, Denis Dubé.

Des 94 patients, six d’entre eux ont été envoyés à l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP) et à celui de Saint-Hyacinthe.

Le Service de police de Granby est d’abord intervenu avant de transmettre le dossier à ses confrères de la Sûreté du Québec. Un large périmètre de sécurité a été érigé. La SQ soutient que des indices laissent présager un acte criminel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires