Un pas de plus pour la coopérative d’habitation La Passerelle

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Un pas de plus pour la coopérative d’habitation La Passerelle
Une esquisse de la future coopérative d'habitation La Passerelle qui sera érigée aux coins des rues Robitaille et Neil. (Photo : Gracieuseté)

COMMUNAUTÉ.  Après des années de travail et d’embûches, les promoteurs de la coopérative de solidarité La Passerelle arrivent au fil d’arrivée. Financement en poche, terrain sélectionné, plans conçus. L’heure est maintenant à l’analyse des soumissions pour la construction d’un immeuble d’habitation de 40 logements pour les 75 ans et plus à modeste revenu.

Le secteur des logements abordables pour aînés verra prochainement son offre augmenter à Granby avec le lancement du projet La Passerelle.  Dans l’air depuis près d’une décennie, la coopérative d’habitation prendra finalement forme sur un terrain acquis de l’Ordre de la Très-Sainte-Trinité sis aux coins des rues Robitaille et Neil, à Granby.

Le vice-président et président de la coopérative de solidarité La Passerelle, René Marois et Michel Benoit. Photo: GranbyExpress-Éric Patenaude

«On est rendu à l’étape de relancer les rencontres publiques pour que les gens, qui sont intéressés par le projet de La Passerelle, puissent y assister pour en apprendre plus. C’est lors de ses rencontres qu’on va prendre le temps de faire le tour du projet et de leur expliquer qu’est-ce qu’une coopérative de solidarité», mentionne le président du conseil d’administration (c.a.) de la coop, Michel Benoit.

Or, avant de présenter les tenants et les aboutissants de La Passerelle, le c.a., accompagné de professionnels, s’affaire présentement à scruter les propositions reçues pour la construction de l’édifice évalué à près de 8 M$. Rappelons que le bâtiment résidentiel comprendra 32 appartements de 3 ½ pièces et 8 logements de 4 ½ pièces ainsi qu’une salle communautaire, une cuisine et une salle à manger.

«Les soumissions ont été présentées. Une équipe est train de valider la conformité des soumissions par rapport au projet. On a bon espoir d’avoir le feu vert à l’automne pour pouvoir faire l’attribution du contrat à un entrepreneur, car on veut livrer les 40 logements à l’été 2021», laisse entendre M. Benoit.

Une phase 2?

Soutenue financièrement, entre autres, par le programme AccèsLogis de la Société d’habitation du Québec et la Ville de Granby, la coopérative prévoit réserver la moitié de ses appartements aux aînés inadmissibles aux logements sociaux. L’autre portion des logis s’adressera aux personnes âgées éligibles au Programme de Supplément au Loyer (PSL).

«Les gens qui sont admissibles à ce programme-là (PSL) ne paient que 25 % de leur revenu en loyer. Par exemple, une personne qui fait 1000 $ de revenus par mois, elle ne paie que 250 $. La différence est subventionnée», indique Michel Benoit.

Bien que la première pelletée de terre de la première phase se fait toujours attendre, les promoteurs de La Passerelle ont de grandes ambitions pour leur complexe. Ces derniers n’excluent pas la possibilité de l’agrandir dans le futur.

«Le terrain est tellement grand qu’éventuellement on pourrait avoir une phase deux de 40 logements», confie le vice-président de La Passerelle, René Marois.

 

Rencontres d’information

-Il y aura deux rencontres d’information le jeudi 20 août prochain, à 13h30 et à 19h, au Club d’âge d’or Princesse, 405, rue York, à Granby.

-Inscription obligatoire au 450 378-2355 ou 450 777-0623.

-Ces rencontres vont se tenir dans le respect des règles sanitaires en vigueur (port du masque, 2m de distanciation, lavage des mains, etc.)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires