Un resto-bar Shaker ouvrira à Granby

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Un resto-bar Shaker ouvrira à Granby
Bien que d'autres endroits aient été explorés en ville pour lancer les activités du restaurant, le site de l'ex-Burger King a rapidement répondu aux attentes de la chaîne de restos-bars Shaker. (Photo : (Photo: GranbyExpress-Éric Patenaude))

AFFAIRES. La chaîne de restos-bars Shaker ouvrira, ce printemps, son 15e établissement dans l’immeuble du défunt restaurant Burger King de la rue Principale, à Granby. Un investissement de plus d’un million de dollars.

L’entreprise de Sainte-Foy pourra donner le coup de départ aux importants travaux dès l’obtention des permis émis par les autorités municipales, a confirmé Luc Beaumont, vice-président de la chaîne Shaker. L’arrivée de cette bannière spécialisée dans les cocktails (mixologie), les burgers gourmets et les tartares a d’ailleurs été abordée par les élus granbyens qui ont entériné une kyrielle de dérogations mineures lors de séance du conseil municipal du 24 janvier dernier.

« On a ouvert le premier Shaker en 2015 à Sainte-Foy et ç’a toujours été notre visée d’ouvrir entre 25 et 30 restaurants au Québec. Et dans notre stratégie de base, c’était clair que Granby en faisait partie », a expliqué M. Beaumont.

Bien que d’autres endroits aient été explorés en ville pour lancer les activités du restaurant, le site de l’ex-Burger a rapidement répondu aux attentes de la chaîne de restaurants, a laissé entendre le vice-président de l’entreprise. « Ça nous prenait un bon emplacement et à Granby, c’était sur la rue Principale qu’on voulait aller. On a eu des opportunités d’ouvrir il y a quelques années, mais on a préféré attendre pour avoir un meilleur local. »

« L’endroit étant fermé, on a saisi l’occasion. Pour nous, ça fait une grosse différence d’être capable de transformer un restaurant existant. Toute la structure (plomberie, électricité, ventilation, etc.) est déjà faite et ça nous permet de sauver des coûts », a indiqué Luc Beaumont.

Selon l’échéancier, le nouveau restaurant pourrait accueillir ses premiers clients dès le mois de mai. Quant à la gestion du commerce, celle-ci devrait être assumée par un franchisé. Il ne resterait que quelques détails à régler, a confié le patron des restos-bars Shaker. L’implantation de la 15e succursale amènera à terme la création d’une cinquantaine d’emplois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires