Un salon virtuel pour Granby CONNEXION International

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Un salon virtuel pour Granby CONNEXION International
«On s'unit pour offrir un événement unique en temps de pandémie qui permettra à des entreprises d'ici et de France d'accéder à de nouveaux marchés, de développer des opportunités d'affaires et de réaliser des alliances stratégiques», a exprimé le directeur général de Granby Industriel, Patrick Saint-Laurent. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

ÉCONOMIE. Avec la pandémie de COVID-19 qui sévit, les missions commerciales à l’étranger tombent aux oubliettes. Pour pallier à l’absence de rendez-vous d’affaires en présentiel, Granby Industriel se tourne vers le virtuel en présentant Granby CONNEXION International, les 25 et 26 novembre 2020. Une rencontre numérique consacrée à la coopération France-Québec au profit des industriels d’ici et de l’Hexagone.

À l’origine, Granby Industriel et des promoteurs de la région devaient se rendre en France en juin dernier pour participer à une mission commerciale dans la région de Toulouse, en collaboration avec la Communauté d’Agglomération du Sicoval à Labège. Forcé de décommander le voyage à l’étranger pour les raisons que l’on connaît, Granby Industriel rapplique avec un salon virtuel afin de maintenir la flamme allumée depuis quatre ans avec les entrepreneurs du Sicoval.

L’événement en ligne s’adresse principalement aux entreprises manufacturières, aux donneurs d’ordres et aux sous-traitants et offreurs de solutions technologiques pour l’industrie. Parmi les secteurs visés, notons la robotisation, l’automatisation et tout ce qui touche l’industrie 4.0., entre autres, dans le milieu de l’aéronautique et de l’agroalimentaire.

«On s’unit pour offrir un événement unique en temps de pandémie qui permettra à des entreprises d’ici et de France d’accéder à de nouveaux marchés, de développer des opportunités d’affaires et de réaliser des alliances stratégiques (…). C’est une première pour nous et probablement pas une dernière», mentionne le directeur général de Granby Industriel, Patrick Saint-Laurent.

Deux demi-journées

Cette première édition de Granby CONNEXION International se tiendra sur deux demi-journées. En plus des rencontres business to business, le rendez-vous proposera deux webinaires aux participants. L’un sur l’état de la situation dans le marché anionique et numérique avec la participation du géant français Airbus et le second sur les programmes gouvernementaux français et québécois en matière d’échanges commerciaux, d’innovation  et de productivité. Pour les participants québécois, un webinaire préparatoire prévu pour le 19 novembre fait également partie du salon proposé par Granby Industriel.

«Avoir de 75 à 100 participants, ça serait un objectif réaliste. Ce qui est important pour nous, au-delà du nombre de participants, c’est la pertinence de la participation. Les entreprises qui s’inscrivent doivent y trouver leur compte», explique Éric Tessier, directeur développement industriel chez Granby Industriel.

Présent en ligne au point de presse, le maire de la Labège et vice-président au développement  économique de la Communauté du Sicoval, Laurent Chérubin, aurait bien aimé accueillir ses homologues granbyens, mais ce n’est que partie remise, a-t-il pris soin de rappeler. Selon l’élu français, le salon virtuel saura bien répondre aux attentes des participants des deux côtés de l’Atlantique.

«En Occitanie, qui est la deuxième région de France en performance économique, nous avons des entreprises qui ont vraiment la volonté de vouloir faire cet échange parce qu’elles sont en recherche d’acteurs et de technologies nouvelles. Ça nous paraissait très intéressant de participer à cet événement.»

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires