Un troisième golf pour les Lisé-Coderre

Par Caroline Boisclair
Un troisième golf pour les Lisé-Coderre
Le golf est une affaire de famille chez les Lisé-Coderre

Lorsqu’il a appris à jouer au golf au Granby St-Paul, Joslin Coderre était loin de se douter qu’un jour, sa conjointe Isabelle Lisé et lui en deviendraient propriétaires. Du coup, le couple d’entrepreneurs, qui possède le Club de golf Waterloo et le Club de golf de Richmond, atteindra son objectif : la barre des 1000 membres pour ses trois golfs.

«Sans prétention, on voulait devenir les leaders du prix, et c’est fait et reconnu. On voulait aussi être les leaders de l’offre, et c’est ce qu’on sera maintenant avec nos 81 trous», affirme fièrement Joslin Coderre.

La transaction a eu lieu le 11 octobre dernier. Les discussions étaient entamées depuis avril.

«Les anciens propriétaires nous ont vendu parce qu’ils voulaient se concentrer sur le développement immobilier (l’entente de développement GARADEX inc. demeure valide). Ils cherchaient un opérateur de golf qui entretiendrait bien le terrain. À cause de nos pratiques environnementales, c’est une plus-value pour eux, donc ça a été une belle rencontre de gens qui partagent des valeurs communes», explique l’homme d’affaires de 41 ans.

Le couple a d’ailleurs remporté de nombreux prix pour ses pratiques «vertes».

Un an après avoir acheté le Club de golf Waterloo, en 2008, ils ont fait chuter le taux de phosphore de 89% dans le ruisseau Frost en remplaçant les engrais chimiques par des produits naturels sur les pelouses de golf.

«On ne fait pas ça par logique budgétaire, parce que ça nous coûte 50 000$ de plus par année. C’est une question de valeurs personnelles», fait-il remarquer.

En un été seulement, le taux de phosphore du golf de Richmond a chuté de 50%, expose-t-il.

Relève

En 2014, le Golf Granby St-Paul offrira toujours 36 trous, mais le nombre diminuera au fil des ans, selon le rythme de la vente des terrains.

D’après les prévisions, il devrait baisser à 18 trous d’ici cinq ans.

La prochaine étape du couple, c’est de s’assurer de la relève.

Parents de quatre enfants âgées de 4, 8, 12 et 18 ans, ils souhaitent leur transmettre cette passion commune.

«On veut garder notre recette familiale. On pourrait décider de grossir un peu, mais notre recette, à date, a été basée là-dessus, soutient Joslin Coderre. On ne veut pas dénaturer notre façon de faire.»

Car le moteur des Lisé-Coderre, ce sont leurs membres.

«Ce sont eux qui nous amènent du monde, des partys. Ces gens sont très importants pour nous», souligne l’homme d’affaires, dont les parents possédaient deux golfs.

«J’ai vieilli là-dedans, et je trouve que c’est une belle place pour élever une famille. C’est la réalisation d’un beau rêve», indique M. Coderre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires