Un vent de fraîcheur aux Cuisines collectives

Un nouveau logo et un site Web amènent un vent de fraîcheur aux Cuisines collectives de la Montérégie. L’organisme de la Haute-Yamaska a profité de la 16e édition de la Journée nationale des Cuisines collectives pour dévoiler sa nouvelle image.

Informations, nouvelles, approche, ateliers, recettes, le nouveau site Web des Cuisines collectives de la Montérégie vise à faire la promotion de l’organisation et d’informer la population des différentes activités offertes.

Pas moins de 20 groupes de cuisines collectives sont actifs dans la région, à Granby et à Waterloo, dans lesquels 378 participants cuisinent. Chaque année, plus de 22 140 portions y sont concoctées. «Il y a six personnes par groupe et ils cuisinent 300 portions. Chaque participant repart avec 50 portions. Avec les conjoints et les enfants, on nourrit près de 1000 personnes par année. Avec une journée de cuisine, ils en ont pour le mois et à moins de 0,85$ par portion. La semaine passée, un groupe a cuisiné pour 0,42$ par portion», souligne Julie Bourdon-Richard, directrice des Cuisines collectives de la Montérégie.

Cette dernière indique aussi que l’organisation favorise l’éducation et l’entraide. «Dans un groupe à Waterloo, une dame s’était fracturé la hanche et ne pouvait être là. Son groupe cuisinait pour elle et allait lui porter les portions», raconte Mme Bourdon-Richard.

Caroline, une jeune maman qui participe aux Cuisines collectives peut cuisiner, tandis que ces enfants profitent de la garderie gratuite. Au final, c’est toute la petite famille qui profite des repas bons et abordables. «Il faut enlever les idées préconçues qu’on a avec certains services offerts. Ça a valu vraiment la peine pour moi d’appeler», témoigne-t-elle.

Jeunes parents, végétariens, diabétiques, échange culturel, retraités, travailleurs, une multitude de groupes sont offerts aux participants et d’autres pourraient bien voir le jour. «On vise ouvrir un deuxième groupe de travailleurs en avril et d’autres groupes en septembre. On souhaite aussi développer des groupes à St-Joachim, Roxton Pond et Ste-Cécile. On a déjà une entente avec le centre communautaire de ces endroits pour développer ces groupes», soutient Julie Bourdon-Richard.

Pour découvrir le nouveau site Web des Cuisines collectives, visitez le www.cuisinescollectivesmonteregie.ca

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires