Un vol de remorque mène à une serre de pot

Un vol de remorque mène à une serre de pot
Plus de 150 plants de cannabis

Le vol d’une remorque et de son chargement a mené les policiers à une serre de cannabis au cours des derniers jours à Granby. Une arrestation a été effectuée. Stéphane Harnois fait face à six accusations criminelles en lien avec ce dossier.

Une enquête a été ouverte le 28 octobre dernier pour le vol d’une remorque et de sa cargaison de revêtement de vinyle Kaycan survenu dans le stationnement clôturé de l’entreprise Daigle Express Transport, située sur la rue Yvon à Granby.

En vertu de la Loi sur la police, l’enquête, qui portait sur le vol d’une cargaison, a été transférée à la Sûreté du Québec puisque le Service de police de Granby, étant un service de niveau 1, ne pouvait prendre en charge l’enquête qui nécessitait un corps policier de niveau 2.

Le dossier a mené les policiers de la SQ et ceux de Granby à une résidence du 10e rang Ouest à Granby le 7 novembre dernier. «Vers 18h00, les policiers ont découvert une serre de cannabis en terre dans un garage attaché à la résidence», explique l’agente Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.

Plus de 150 plants de cannabis, plus de 200 boutures de marijuana, tout le matériel de production, deux carabines à air comprimé et deux armes à feu ont été saisis lors de cette perquisition. Le chargement, qui comprenait près de 500 boîtes de revêtement de vinyle Kaycan, a été entièrement retrouvé. Quant à la remorque en aluminium, elle a été retrouvée en pièces détachées.

Un suspect de 44 ans, Stéphane Harnois, a été arrêté lors de l’intervention. Il a comparu, jeudi, au palais de justice de Granby. Il a été formellement accusé de production de drogue, de possession de stupéfiant, de vol d’électricité, d’usage négligent en lien avec l’entreposage d’armes et de possession non autorisée d’armes à feu. Une accusation de bris d’ordonnance a également été ajoutée à son dossier puisqu’il devait respecter une condition, celle de ne pas posséder d’armes, en lien avec un autre dossier.

D’autres accusations pourraient être portées contre lui en lien avec le vol de la remorque et de la cargaison.

Harnois est de retour devant le juge vendredi afin de subir son enquête sur remise en liberté.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires