Une alliance «pour aller chercher les meilleures pratiques»

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
Une alliance «pour aller chercher les meilleures pratiques»
De la grande visite française était de passage à Granby alors que la Communauté d’Agglomération du Sicoval est venue rencontrer des entreprises d’ici dans le but de discuter de l’industrie 4.0 et du développement durable. (Photo: Granby Express-archives) (Photo : Granby Express-archives)

AFFAIRES. De la grande visite française est de passage à Granby cette semaine alors que la Communauté d’Agglomération du Sicoval est venue rencontrer des entreprises d’ici dans le but de discuter de l’industrie 4.0 et du développement durable.

Cette visite de la Communauté d’Agglomération du Sicoval, située au sud-est de Toulouse, n’est pas anodine puisqu’elle fait suite à une entente de coopération économique conclue en novembre 2016 avec Granby Industriel, à Labège, en France.

«Si nous sommes ici, c’est parce que, bien évidemment, le Québec est pour nous une façon sans doute désirable de réaliser la gestion d’un territoire, et particulièrement Granby», a indiqué le président de la Communauté et maire d’Ayguesvives, Jacques Oberti.

La mission ayant pour titre «Vers la transition numérique et le développement durable des parcs d’activités économiques» permet à des entreprises françaises de la délégation du Sicoval d’en rencontrer quelques-unes de Granby dans le but de partager de bonnes pratiques et de développer des affaires.

«C’est une entente de coopération économique; le but est de favoriser le développement économique de nos régions respectives, a expliqué Éric Tessier, directeur du développement industriel chez Granby Industriel. L’idée, c’est de présenter nos entreprises à ces gens-là et éventuellement, créer des retombées et des partenariats. Pour nous, c’est de faire la promotion de Granby comme lieu d’implantation potentiel pour ces entreprises.»

La présence des représentants du Sicoval à Granby pendant trois jours (15, 16, 17 octobre) met de l’avant les expertises et le savoir-faire de tous. Granby Industriel profite donc de cette mission pour s’inspirer des avancées du Sicoval en matière de l’industrie 4.0, mais aussi pour lui présenter son approche dans le développement durable et dans la certification écoresponsable.

«Vous traduisez fort bien ces préoccupations qui sont les nôtres de remettre l’humain au centre des débats territoriaux locaux, a précisé M. Oberti. Ici, vous trouvez d’autres types de solutions que nous considérons comme porteuses d’avenir.  C’est très important d’être à Granby pendant ces trois jours pour repartir avec des têtes bien pleines de façon à pouvoir demain, effectivement, faire des propositions pour construire un avenir sans doute différent chez nous. J’espère donc à la fois que les entreprises que nous avons emmenées avec nous et les entreprises de vos territoires sauront trouver ce qui fera un mariage économique et au-delà.»

De son côté, le maire de Granby Pascal Bonin se dit heureux de pouvoir partager l’avancement de sa ville à ses confrères français.

«C’est toujours super intéressant les échanges entre mairies Québec-France, a-t-il fait remarquer. On n’a pas la même approche, mais c’est le fun. On s’en aperçoit: on travaille beaucoup les mêmes choses [et les mêmes enjeux] actuellement. C’est presque rendu planétaire.»

Précisons qu’en avril prochain, ce sera au tour d’entreprises de Granby de s’envoler en France pour aller voir ce qui se passe dans la Communauté de l’Agglomération du Sicoval.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires